OUF ! Ce Week-end du 15 août a été chargé et fatigant mais très riche en rencontres ! Une manifestation encore trés réussie au village, avec beaucoup de visiteurs : venant non seulement du Laragnais, mais également de Gap, Forcalquier, Villeneuve, Manosque et de nombreux vacanciers.

Un temps splendide, ciel bleu sans nuage et soleil radieux.

Comme pour le Couvige des dentellières l'année dernière, trois lieux d'exposition vu le nombre des participants. Dès 8 h 00 samedi matin, nos exposantes étaient à pied d'oeuvre et deux jours durant, elles n'ont pas été avares d'explications.

BOUTIS - PATCHWORK - HARDANGER - BRODERIES D'HIER ET D'AUJOURD'HUI - BRODERIES AU RUBAN ....

I. La chapelle des Pénitents :

  • Accueil par Odette MARTIN, Secrétaire de l'Association organisatrice : "Castrum de Upaysio".

chapelle_1

  • Stand de Madame GAUCHE Colette du Thor - 84 : Broderie Hardanger.

CHAPELLE_9

  • Stand de Madame Raymonde AGUILLON d'UPAIX - 05 : Ouvrages au Crochet

chapelle_5

  • Club de Loisirs de VALLOUISE - 05  : Patchwork

CHAPELLE_3

II. Salles du Château : Expositions de  Mesdames :

  • Georgette KODJABACHIAN de Marseille : magnifiques ouvrages au Boutis.

BOUTIS_3  BOUTIS_9   boutis_4

  • Josiane SOLARA de Marseille : ouvrages au Boutis et Tapisseries

Josiane_SOLARA_1     Josiane_SOLARA_2    Josiane_SOLARA_5

  • Joëlle BERG - Association du Patrimoine de Château-Arnoux/Saint-Auban : Broderies anciennes avec des pièces dignes de musée et Broderies d'Aujourd'hui  : lettrage, points comptés : point de croix, broderies blanches et entre autre : la broderie au ruban.

Jo_lle_1 Jo_lle_5  Jo_lle_2

"Chiffrer" le linge était il y a encore quelques dizaines d'années, une des occupations des mois d'hiver pour les femmes et les jeunes filles. Toutes les pièces du linge de table et du linge de maison d'une maisonnée portaient les initiales de leur propriétaire.

Les applications des alphabets anciens sont multiples : nappes et serviettes, draps de bain ou taies d'oreiller, mais aussi vêtements : chemises, culottes, jupons, tabliers ... et éléments de décoration, coussins, rideaux, boîtes à couture ... Ce ne sont pas les idées qui manquent comme en ont témoigné les pièces exposées dans la grandes Salle du château ce Week-end.

Une petite précision de vocabulaire : lorsque les initiales sont petites, ce sont des "marques". Lorsqu'elles sont grandes et décoratives, elles consituent le "Chiffrage".

Une question qui est beaucoup revenue pendant cette expo et que je me posais moi-même avant d'avoir trouvé la réponse qui n'est pas mentionnée dans nombre d'ouvrages.

Où placer les initiales brodées ? Y a t'il une règle ? Je vous livre mes conseils glanés dans les revues d'ouvrages de dames du début du siècle :

Draps : au-dessous du plus large ourlet, à 15 ou 25 cm du bord.

Taies d'oreiller : les initiales sont plus petites, mais de même style.

- Pour un lit d'une personne, les lettres sont placées au milieu, à 15 ou 20 cm au dessous du sommet.

- Pour un lit de deux personnes, elles sont au coin à droite pour une taie et à gauche pour l'autre, afin de se trouver de part et d'autre du lit. (On y pense pas forcément ... !)

Nappes : de dimensions moyennes, elles sont chiffrées au milieu ; grandes, elles comportent deux intitiales brodées dans le sens de la largeur , chacune à 20 ou 30 cm du milieu de la table.

III. Salle des Mariages au rez-de-chaussée de la Mairie : Magnifiques pièces de Patchwork.:

PATCHWORK_2

  • L'Association "L'Art des Métiers" de Bras d'Asse - 04 dont les membres sont toutes aussi sympathiques les unes que les autres. Milles excuses, je n'ai pas relevé le nom de toutes mais elles sont venues de Forcalquier, Villeneuve, Forcalquier, toutes passionnées et devenues de véritalbles artistes.

Entre autres :

  • L'Association "Au fil de Riez" - RIEZ 04 - Madame PIERROT et ses amies ont également exposé à la chapelle Beauvoir à Beaumont de Pertuis lors de la 1ère Rencontre Internationale de Patchwork et Arts textiles les 8-9 et 10 mai derniers. Madame PIERROT a eu plusieurs prix aux concours de Patchwork en Région PACA et participe souvent aux journées de l'amitié.

  • Marie-Isabelle FUMET - Les Arcs 83

  • Mme Josseline BARBEY - Flassans - 83

patchwork

Photo du Dauphiné Article du 16/08/09

Les artistes exposant dans la Salle des Mariages

  • Madame GRETHER Françoise de Gap

  • et deux charmantes jeunes filles vendaient leurs compositions avec de la lavande.

Deux jours riches d'enseignements, démonstrations à l'appui.

Repas_du_Samedi

De plus cette année, l'expérience aidant, les deux repas de midi, faits maison, ont été trés appréciés pour la modique somme de 10 €, apéritif, vin, café et service compris ; le samedi à l'intérieur de la petite Salle et le dimanche, à l'ombre trés appréciée, en contrebas du château avec vue panoramique en prime. Un succès ! Bravo à la Cuisinière : la maman du Châtelain, Président de l'Association, que nous remercions tout particulièrmenent pour avoir bien voulu, non seulement nous ouvrir son château une fois encore, mais également nous en faire une  visite commentée (de magnifiques gypseries dans l'escalier) - UPAIX est sur la route du Gypse et du Plâtre dans les Alpes du Sud. (voir explications sur lien ci-contre)

Le Dimanche, une brocante s'est tenue sur la place du village.

De nombreuses personnes ont découvert UPAIX pour la première fois et sont montées jusqu'à la Tour. Une vue imprenable à 180° de la Table d'orientation.

Un grand merci à tous pour ces moments de partage et de convivialité !

DIAPORAMA DES PHOTOS DANS ARTS TRADITIONNELS l

Parmi tous les stands, ce week-dend, j'ai remarqué, parmi les divers ouvrages exposés, la présence d'au moins un abécédaire à chaque fois. C'est en effet l'ouvrage classique et incontournable, le premier que l'on apprenait à faire lorsqu'on était enfant, ou aujourd'hui novice en broderie :

ABECEDAIRE

Mot utilisé actuellement pour regrouper les ouvrages de broderie, anciens ou contemporains ayant pour thème principal l'alaphabet. Dès le XVIIe siècle, l'alphabet fut introduit comme motif dans les exercices de broderie, mais c'est au XIXe siècle que l'abécédaire connut en France une popularité sans précédent. L'école étant devenue obligatoire, la broderie faisait partie de l'éducation des petites filles au même titre que l'écriture et la lecture. Ces exercices laborieux, réalisés entre cinq et quinze ans, étaient destinés à préparer les fillettes aux travaux domestiques tels que le marquage du linge. Le soin qui était apporté à l'écriture dans les cahiers scolaires se retrouve dans les abécédaires enfantins du XIXe siècle avec leurs alignements d'alphabets en lettres majuscules ou minuscules, en caractères romains, anglais ou gothiques. On peut dénombrer sur un abécédaire jusqu'à dis alphabets différents. les femmes brodaient aussi des abécédaires, souvent plus élaborés, agrémentés de fleurs et de scènes champêtres de motifs symboliques et religieux, réalisés en souvenir d'événements familiaux.

Les abécédaires revêtent des formes très diverses, des canevas "labeur" brodés en rouge sur blanc aux belles pièces signées et datées, ornées de frises et de motifs, généralement travaillées au point de croix. Notre époque connaissant un regain d'intérêt pour ces souvenirs charmants, ils sont collectionnés, rodés à des fins domestiques ou pour être offerts, copiés ou imaginés. Ainsi les abécédaires peuvent être romantiques par souci de tradition, naïfs s'ils sont destinés à des chambres d'enfants ou d'un style plus contemporain.

"Autour du fil"

Encyclopédie des Arts Textiles. Edité par "Fait main"

Ci-dessous l'abécédaire de mes huit ans.abecedaire