"LA MALLE AUX TRESORS"

CAR AMI BENVENGUDO !

 

La Malle aux Trésors est partenaire de plusieurs associations et également de :      

sUR LES BORDS DU LAC MAJEURBonjour à vous tous,

Amis de la Blogosphère,

 Bienvenue dans mon espace.  

      

Vous êtes au coeur de la Haute-Provence.

Plus précisément dans le Val de Durance.

 

Mon blog, que je souhaite chaleureux, décoré et convivial - tout comme le style Provence qui évoque une vraie douceur de vivre - est le fruit de mes passions : Meubles anciens, poteries, tissus provençaux, broderies, dentelles, boutis et frivolité... patrimoine matériel et immatériel .......

 A travers mon blog vous découvrirez une région de France : la Haute-Provence et ses traditions mais aussi mes centres d'intérêts, entr'autres, la création ......,

"Créer, c'est vivre deux foix" : Albert CAMUS

 

Tout un art de "Vivre en Provence".

Il faut savoir prendre le temps ...

des choses s'y passent, vous êtes les bienvenus.

UN PETIT ECHANGE POUR LE PLAISIR 

Prochainement :

visuel2015_BD2 (2)

 

Posté par Une jarlandine à 08:00 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags :

06 mars 2015

Avez-vous entendu le "cliquetis" de mes aiguilles ??

Début Février c'était le moment de profiter des soldes : de la laine acrylique "Royal" de chez ZEEMAN, Oui c'est vraiment Royal et pas le moment de s'en priver : 0.99 € la pelote de 100 gr à tricoter avec du 4. Une veste à même pas 6 € mais sans compter les boutons. Les boutons "eux" ne sont pas donnés mais je n'ai pas hésité à choisir de beaux boutons tout à fait en accord avec la veste.

Point choisi : le "guêpier" ou Nid d'Abeilles, se réalise sur un nombre de mailles divisibles par 4, Plus une maille lisière.

Mais il ne faut pas être distraite car le point consiste en deux mailles croisées à droite, deux mailles croisées à gauche à l'endroit, et il ne faut pas intervertir car l'erreur ne pardonne pas et se voit tout de suite. A l'envers tout à l'envers.

Voici le résultat : Une gilet d'appoint pour le printemps :

page

Posté par Une jarlandine à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2015

Derrière la plume de Pagnol ...

parfois rieuse et ensoleillée, c'est la complexité des sentiments et des rapports humains qui s'offre au lecteur...

J'ai décidé, pour ceux qui ne le connaissent pas vraiment, de rédiger au cours de cette année 2015 des messages relatant ses oeuvres en mettant en avant une phrase comme celle-ci par exemple :

"Non je ne vais pas chasser la grive, je vais chasser le salaud ! 

....Assassin d'arbres ! Tu oses te cacher derrière un arbre !

JOFROI

1933 : Pagnol réalise son 1er film

Ce film est tourné à LA TREILLE - village de Pagnol, mais raconte une histoire de Giono qui se déroulait du côté de Manosque

RESUME:

Jofroi, vieux paysan qui a vendu son verger à Fonse, un voisin, lui interdit d'en arracher les arbres qu'il a aimés et soignés toute sa vie comme ses enfants. Afin que Fonse renonce à son projet maléfique, Jofroi menace de se suicider, et récidive à chaque tentative du nouveau propriétaire d'abattre les arbres. Autour de ces deux protagonistes, évolue le "choeur",c'est-à-dire la population du village, qui assiste aux péripéties et les commente.... Finalement, Jofroi meurt (de mort naturelle!) mais Fonse, pourtant exaspéré, laissera quelques arbres en souvenir ...

Elle n'est pas belle cette histoire ! en tout cas elle dépeint bien les rapports des gens de chez nous, le cadre est bien panté et on sent bien l'atmosphère .....

Il faut le dire PAGNOL et GIONO avaient le même amour de la Provence mais la dépeignaient, chacun à sa façon, assez différemment : si bien que querelles et réconciliations se succédaient et ont marqué leur relation.

 

Posté par Une jarlandine à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

RETROUVAILLES avec l'Enfant du Pays : Marcel PAGNOL à AUBAGNE

Aubagne fête les 120 ans de Marcel Pagnol

http://youtu.be/pxBfD5pBLwg

Merci beaucoup à vous deux Jean-Paul et Elise pour cette vidéo qui permet à tous ceux qui ne pouvaient être à Aubagne Dimanche de partager un peu cet événement. Nous aimons beaucoup Pagnol, nous qui sommes des provençaux comme lui ( en 1900 : déménagement à l'école du Chemin des Chartreux et mon mari est né au Chartreux ...) De son vivant, Marcel Pagnol était célèbre, il est aujourd'hui plus que jamais immortel. C'est un géant de Provence.

Un grand merci à Nicolas Pagnol de faire revivre la mémoire de son grand-père.

(à travers lui c'est aussi la mémoire de nos grand-parents à nous Provençaux...)

Son oeuvre ne vieillit pas car Marcel parle de choses vraies. Il parle avec le coeur de choses simples qui nous vont droit au coeur.!

Dans le journal "La Provence" du Vendredi 20 février j'ai relevé un paragraphe que je tiens à mettre en avant car c'est exactement ce que je pense :

..." Il y deux Provence. Celle qui veut ressembler à Paris, tout en affirmant une sorte de défiance envers la capitale, et qui revendique une nouvelle Provence moderne, en faisant table rase du passé. Et puis, il y a les Provençaux qui acceptent leur histoire et leur culture. Pagnol n'a jamais fait de pagnolades. Ce sont ceux qui ont voulu l'imiter qui ont fait des caricatures et des clichés. Pour croire que Marcel fait une caricature du Sud, je pense qu'il faut ne pas savoir lire ou ne pas aimer le Sud et ne pas s'aimer soi-même. Quand on voit que pour Marseille-Provence 2013 Capitale européenne de la culture, il n'y avait rien sur Pagnol, rien sur Scotto, rien sur Raimu, rien sur Fernandel ... Rien sur la véritable culture marseillaise et la culture provençale populaire. C'est cette Provence qui fait table rase du passé, qui reproche à Marcel la caricature. "

Propos recueillis par Pierre KOROBEINIK

Posté par Une jarlandine à 08:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
03 mars 2015

NON A LA DECHARGE ......

ScannedImage

Posté par Une jarlandine à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


01 mars 2015

Le costume des Basses Alpes au 18 ème et 19 ème Siècle : Un conférence sur le costume très sympathique....

Merci à Noëlla, Président du groupe "Parlaren Lis Aup" d'Aubignosc, de nous avoir permis de passer un agréable après-midi entre copines. Un public pas très nombreux mais de qualité qui était très intéressé. Les personnes ont pu ainsi poser à Jeanine MOLLET, Cabiscole du groupe "Osco Manosco" toutes les questions qu'elles voulaient. Nous étions entre nous : Membres du groupe "Parlaren Lis Aup dont Eliane MICHEL qui a écrit un ouvrage sur le vêtement en Haute Provence de 1830 à 1920, mais aussi une représentante du Quadrille Sisteronnais ainsi que Florence Isnard, Tambourinaïre mais aussi Prof de langue provençale.

Pour ma part, j'avais invité deux de mes amies, néophites, qui ont découvert le costume traditionnel de Haute-Provence. Comme toute présentation de costume, Jeanine nous a présenté la Vallée de la Durance à cette époque, son climat, mais aussi des voies de communication pas évidentes notamment dans le Pays de Seyne et la Vallée de l'Ubaye. Nous avons évoqué les échanges commerciaux et humains avec les Muletiers, les colporteurs ...... Les différentes étoffes ... laine, chanvre, lin..... mais aussi les indiennes .....Les plantes tinctoriales ....

Toutes les pièces de costumes ont été expliquées et présentées :

Le costume des Basses-Alpes

IMG_2469

IMG_2470

IMG_2477

Ci-dessous, une belle étole entièrement brodée main

IMG_2476

Une pièce, que je découvre avec vous, une capeline de bergère en tissu de laine :

une reproduction réalisée par Jeanine.

IMG_2474

IMG_2475

 

 

Posté par Une jarlandine à 13:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
19 février 2015

Super ambiance pour un petit bal de la Saint Valentin ....

 au son de l'Orchestre "Si on Dansait".

 

A la Buvette, les copains, fidèles à leurs postes :

Patrick, Claude,Michel, Delphine et Luc

Grâce à eux, les amoureux ont fait sauter le champagne  

bal de la Saint Valentin 

et toutes sur la piste, ces dames ont montré qu'elles avaient "la pêche".

Qu'en dites-vous Messieurs ?

Cette animation ayant été préparée conjointement par les deux associations,

vous retrouverez ce même message sur le blog de l'Association le Lien.

Posté par Une jarlandine à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 février 2015

Les personnes intéressées par le Costume dans les Basses-Alpes au 19ème siècle sont invitées :

La Présidente de PARLAREN LIS AUP étant une amie,

Je lui ai déjà fait part de ma présence. Je prendrai des photos et ne manquerai pas de vous en mettre quelques unes en ligne.

affiche costumes04 (2)

 

Posté par Une jarlandine à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 février 2015

Création d'un blog pour l'Association "Le Lien" Comité de Jumelage de Château-Arnoux :

A compter d'aujourd'hui, vous pouvez suivre les activités de l'Association "Le Lien" sur le Blog :

http://casajumelage.canalblog.com

et retrouver toutes les photos sur l'historique du jumelage avec CARAGLIO

Posté par Une jarlandine à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 février 2015

C'est pour s'assurer du réveil de la Terre que les danseurs tapent du pied à chaque pas ....

 

2015_02_01_5791 (683x1024)

Dans leur accoutrement extraordinaire, chemise et bonnet de nuit, les danseurs se placent sous les symboles de la fertilité de la Terre, et de ceux de la Lune, initiatrice des mouvements de la nature et de ses fluides.

P1070679 - 2

Ces diablotins accompagnent leur sarablande de chants qui évoquent le tumulte que le printemps fait renaître dans leur coeur, et que la décence nous interdit de traduire.

Ci-dessous l'arrivée sur la place Péchiney à Saint-Auban ou a lieu le marché dominical.

Pas de pluie cette année. Nous avons eu de la chance, mais il faisait un froid de canard.

La lune et le soleil

Sian uno troupo de Jouine jouventouro .....

.... qu'aven touti lou cuou que nous brulo.

Le soufflet jouant sans doute ici le rôle d'un calmant à toutes leurs ardeurs.

Mais bon il faut dire que certains ne sont plus très jeunes ..... on aurait besoin de Relève ....

 

Les Boufaïres 2015

Un grand merci à tous les "bouffaîre" et à tous les Musiciens :

Les musiciens 2015

 

Les musiciens

 

2015_02_01_5898 (1024x682)

 

Chassons les Mauvais esprits .....

La danse des Bouffets avait vocation de chasser les esprits mauvais (soufflet) et de se débarrasser des âmes mortes afin de s'ouvrir à l'arrivée du printemps, et aux forces d'une nature entrain de se réveiller.

Les Bouffets jarlandins Edition 2015

"La Danso dei Boufet" est bien ancrée dans les traditions.

Départ de la place de la Résistance : 1ère Prestation des Bouffaïres sur la place de la Fontaine

gif bouffets à Château-Arnoux 1

28 janvier 2015

L'atelier "A vos aiguilles" de Volonne Initiatives, a beaucoup de succès :

On ne fait pas que papoter les filles, chacune de nous est assidue à son ouvrage. Je vous présente ma réalisation de Janvier :

Vous retrouvez ce modèle dans "Les Bases du Boutis" de Dominique Leroux.

IMG_2404

Je dois reconnaître que ce n'est pas le Top pour l'encadrement, je n'ai pas assez tiré mon ouvrage qui fait des plis, mais ce n'est que provisoire dans l'attente de le porter à mon amie Cécile, une professionnelle en la matière. 

 

26 janvier 2015

Venez fêter la Saint-Valentin à Château-Arnoux ....

Bal de saint valentin

Vous êtes attendus nombreux.

 

Posté par Une jarlandine à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Les "Boufaïre" seront parmi vous, le 1er février prochain ...... à Château-Arnoux et à Saint-Auban

QUAND LES « BOUFET » METTENT LE FEU.

 

Lorsque les blés commencent à rejaillir, annonçant le retour de  la nature endormie, nos anciens fêtaient l’événement par des chants et des danses. Vêtus de pantalons, bonnets et chemises de nuits blancs les hommes  dansaient à l’époque de la Sant Bastian (Saint-Sébastien) la danse des « boufet ». Munis d’un soufflet (boufet) ils  soufflaient alors au derrière de celui qui les précédait pour chasser les esprits mauvais et insuffler force et énergie. Pour les mêmes raisons ils tapaient du pied pour réveiller la terre et agitaient des grelots pour éloigner les forces du mal. Tout ceci accompagné de chants grivois entourant  en dansant l’effigie de la lune, initiatrice des mouvements de la nature.

 Mâchurés comme des diables nos « bouffétaïres » jarlandins et saint-aubannais  vont vous faire revivre cette tradition qui remonte au moyen-âge.

 Dimanche 1er février à partir de 10h15 vous viendrez autour de la fontaine du château à Château-Arnoux pour voir musiciens et danseurs animer la « fête des boufet ».

 A Saint-Auban  les « boufet »  seront sur la place Péchiney à partir de 11h15, en espérant que le temps sera plus clément que l’an passé. C’est ensuite que se déroulera le fameux aïoli qui fait partie intégrante de la tradition. Aïoli que dégusteront,à la salle ses fêtes, les cent cinquante premiers inscrits.

« Sian uno troupo de jouine jouventuro qu’aven touti lou cuou que nous brulo…. »  Pour connaître la suite rendez-vous dimanche 1er février.

blason des Bouffets

 

Inscriptions pour l’aïoli à l’Office du Tourisme  jusqu’au 27 janvier dernier délai au prix de 16 euros (apéritif , vin et café compris)

bouffets2015

Le Festival du Livre, organisé par Volonne Initiatives, s'est tenu ce weekend.

Hier matin a eu lieu, à l'Espace Notre Dame à Volonne, l'apéritif d'inauguration du Festival du Livre qui se tenait ce week-end en présence de plusieurs auteurs, éditeurs, libraires et bibliothécaires.

Etant membre de cette association, c'est avec un grand plaisir que j'ai répondu à l'invitation de notre Présidente, Jeannette VIROT.

Outre la Présence des Invités d'honneur : Daniel PICOLY et Natahlie NOVI, Je voudrais signaler également, à côté de ces auteurs de notoriété, la présence de mon ami Luigi CORRARO. En effet, Volonnais depuis de nombreuses années, il exposait ce week-end à la fête du livre de Volonne, Espace Notre-Dame.  

Luigi, je vous l'ai déjà présenté car il a eu la gentillesse de venir nous dédicacer, en décembre dernier, son premier ouvrage lors d'une soirée organisée par l'Association du Patrimoine qui lui était spécialement dédiée.

ScannedImage (5)

 

Ci-dessous, Luigi et le Président de l'Association du Parimoine de Château-Arnoux/Saint-Auban, Jaque DALCANT,

Le 10 décembre dernier.

Luigi 4

 

Un enfant dans la Vague de l'Immigration"  retrace l'histoire de Luigi, né en 1952 dans une petite maison familiale à la campagne au pied des montagnes de "Monte Pollino", dans le village de "Viggianello", un petite commune de la région "Basilicate", située dans le sud de l'Italie au pid de la botte, à mi distance entre la mer Adriatique et la mer Méditerranée.

 

VOLONNE L'autobiographie très poignante d'un volonnais, ex Jarlandin (Château-Arnoux).

 

Dans les années 60, il quitte avec sa famille son pays d'origine pour la France. Ils débarquent dans un petit village des Basses-Alpes (Alpes de Haute Provence maintenant) en pleine mutation.
En effet, c'est à Châteauneuf-Val-Saint-Donat et ensuite à Château-Arnoux en vue de la construction du barrage de l'Escale que le père a été engagé dans une entreprise de travaux publics, puis comme manœuvre maçon dans une entreprise locale  du bâtiment et décide de faire venir femme et enfants.

Dans ce parcours chaotique de leur vie, Luigi raconte comment il a vécu à tout juste 8 ans ce chamboulement imprévisible, les multiples aventures de son parcours scolaire et révèle les diverses astuces qu'il utilise alors pour arriver à ses fins.
Cette famille de 8 enfants (dont un les quittera malheureusement en chemin), aux moyens très modestes, devra s'intégrer du mieux possible dans leur nouvel environnement culturel et géographique.

Lors de notre rencontre à la Salle voûtée de la Ferme de Font-Robert, Luigi CORRARO nous avait précisé :

"Ce simple récit serait resté dans le fin fond de ma mémoire pour finalement disparaître à tout jamais, si l'envie soudaine de transmettre notre vécu ne m'avait pas rattrapé à l'aube de mes 60 printemps. Ce premier livre se termine sur la fin de la période de l'enfance, soit vers 12 ans. Une nouvelle période de ma vie va ensuite commencer, l'adolescence, âge ingrat ! C'est une autre scène du chemin de mon existence et qui sait peut-être que je reprendrai un jour le stylo pour  la raconter!"

Si vous n'avez pu encore vous procurer le livre de Luigi, vous pouvez le contacter directement :

Contact auteur : 04.92.64.24.28
corraro.luigi@orange.fr

VOLONNE L'autobiographie très poignante d'un volonnais, ex Jarlandin (Château-Arnoux).

 

BRAVO Luigi, nous attendons avec impatience ton N° 2

 

 

Posté par Une jarlandine à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Fin »