22 mars 2013

SAUVONS LES PARRINES : Réponse faite au Président du Conseil Général 04

Comme je vous l'ai dit dans mon message précédent, et certains d'entre vous ont dû le recevoir, Le Président du Conseil Général a adressé un courrier à tous les signataires de la pétition. Voici ci-dessous la réponse que lui adressent conjointement les deux associations oeuvrant pour le gel de ce projet fou :

 

Monsieur le Président du Conseil Général,

La réponse que vous apportez aux signataires de la pétition confirme malheureusement nos craintes et renforce nos convictions :

- Faire l’historique d’un dossier n’apporte aucun élément permettant de trouver des solutions au problème en question. Pire, il rappelle que ce projet a 10 ans et qu’il mérite d’être actualisé. Ce que confirmaient déjà en 2010 les conclusions de la commission d’enquête publique sur le plan départemental d’élimination des déchets : « le projet de plan se fonde sur des données et des statistiques non actualisées et n’intègre pas des modifications substantielles intervenues depuis cette époque et ayant trait notamment à la démographie, aux Directives Européennes, au Grenelle de l’Environnement… ».  Mais encore : « le Conseil général et ses conseils n’ont pas apporté tous les éclaircissements nécessaires sur les questions posées par les administrés et la Commission d’Enquête ». Evidemment l’avis rendu le 5 janvier 2010 par la commission d’enquête publique était défavorable…

- Ensuite, nous contestons formellement les chiffres que vous communiquez sur la production totale de nos déchets et qui vous permettent de justifier le 2ème centre de stockage. D’où provient ce chiffre d’une production annuelle de déchets de 174 000 tonnes ? Y aurait-il une erreur de frappe ou ce chiffre intègre-t-il déjà les déchets provenant d’autres départements ? Aucun élément figurant dans le plan départemental d’élimination des déchets ne permet de recouper le tonnage que vous nous annoncez. Les chiffres sur lesquels nous nous appuyons sont issus du Plan Départemental (page 62) et d’informations directement récupérées auprès du centre de Valensole et du Beynon. Ils mettent en évidence un besoin de stockage de 74 000 tonnes en 2010 ! Qui entretient la confusion ? Quelles sont vous sources ? Tout cela mérite la plus grande transparence.

- En terme de confusion vous citez  le code de l'environnement mais vous l'interprétez à contre sens. Le décret 2011-828 précise : La capacité annuelle d'incinération et de stockage des déchets non dangereux ne peut être supérieure à 60% de la quantité des déchets produits « dans le département concerné ».

- Vous n’êtes par ailleurs pas sans savoir que le SMIRTOM (regroupant 2 Communautés de Communes : la Moyenne Durance et Lure Vançon Durance) et la Communauté de Communes Asse Bléone Verdon qui représentent au total 29 communes ont émis le souhait de quitter le SYDEVOM ne se retrouvant pas dans la politique menée actuellement par le syndicat. Tout ceci devrait être de nature à attirer votre attention ?

- Nous confirmons également notre désaccord total sur le choix du site retenu. Vous n’avez pas eu un mot pour les expropriés ? Savez-vous que les premières habitations se situent à 580 mètres seulement de la poubelle ? Que faites-vous des activités de pleine nature ? Que faites-vous des activités économiques, agricoles et touristiques ?...

- Enfin, pas un mot non plus de votre part sur les chiffres du tri dans notre département. Avec 13,3% seulement, nous figurons parmi les plus mauvais départements de France ! A quand une politique ambitieuse en la matière ?

Alors, Monsieur le Président du Conseil général, nous réitérons notre demande de gel du projet et d’ouverture immédiate de discussions pour rechercher des solutions alternatives.

Nous n’avons ni le sentiment d’être des menteurs, ni le sentiment de travestir les faits, ni le sentiment d’être dans la caricature. Nous avons simplement le sentiment de ne pas être respectés mais méprisés.

Il est temps de passer à autre chose que des réponses par mails ou par voie de presse, mettons nous autour d’une table, travaillons ensemble, trouvons LA solution, agissons dans l’intérêt général.


D’ici là, notre mobilisation continue…

Recevez, Monsieur le Président du Conseil Général, nos sincères salutations.

L’Association de Sauvegarde des Parrines

&

L’Association Qualité de Vie en Haute-Provence


20 mars 2013

A REGARDER SANS MODERATION. TRES BELLE DECO

Je ne peux que partager ce lien avec vous, les vieilles pierres j'adore, mais quand elles sont mises en valeur avec autant de goût, je succombe.

http://youtu.be/bEcVHKsnDaM

La vue de cette maison donne d'un côté sur les pénitents de Mées, mais non loIn de là en contrebas, le Site des Parrines (emplacement prévue de la poubelle géante .....) qu'en pensez-vous ??? N'êtes-vous pas sandalisés ?, laissez-moi vos commentaires.

Si décharge, il devait y avoir, il existe dans notre département des coins isolés avec pas une âme qui vive a des kls à la ronde. Pourquoi s'acharner à porter atteinte à ce coin de paradis ????

Posté par Une jarlandine à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mars 2013

Un moment de partage : comme si vous y étiez.

A Château-Arnoux,

nous ne veulons pas de la décharge

Plus de 300 personnes, élus, citoyens et membres d'associations, ont défilé du Val de Durance jusqu'à la préfecture de Digne pour réclamer le gel d'un projet d'enfouissement des déchets à Château-Arnoux St Auban. J'avais mis en ligne l'extrait des infos régionales, mais apparemment, on ne peut plus la visionner, je vous indique donc ci-dessous la vidéo réalisé par M. LAROCHE, membre de l'Associaiton pour la défense des Parrines.Merci Monsieur LAROCHE, pour cette réalisation.

 

http://youtu.be/0vnkCijtA74

 

"Des champs oui, déchets non", sur l'une des pancartes, la résistance s'affiche. Les manifestants réclament une réflexion sur le traitement des déchets, afin d'en dégager une solution alternative au projet en cours : l'enfouissement pur et simple sur 20 hectares des ordures du département.
Cela porterait atteinte au développement touristique de la Moyenne Durance, auquel est rattaché de nombreux emplois, et l'image du département.

Et je rajouterai une atteinte certaine à la vie quotidienne des habitants du carrefour, aux randonneurs, aux vététistes, aux rammasseurs de champignons, car à proximité du village, le champ de l'Aigo est très fréquenté. et je ne parle pas des chasseurs... la superficie restant disponible étant déja très amputée par l'usine et l'autoroute, la Société de chasse La Diane serait la première à disparaître, car il n'y aura du tout de terrain disponible.

10 mars 2013

C'est dans la presse, on en parle...

Qui ne sait pas où se trouve le Site des Parrines ???

ScannedImage-25

ScannedImage-26

28 février 2011

VENEZ TOUS MANIFESTER ! Nous vous attendons très nombreux

affiche_2

Tract_manif_du_11

Venez nous aider à protéger nos sources !

Posté par Une jarlandine à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2011

SAUVEGARDE DE NOTRE PATRIMOINE ENVIRONNEMENTAL

Je viens de modifier la date de mon message du

25 JUIN 2010

Il est toujours d'actualité.

Des élections approchent .... soyez vigilents !

Attention aux manoeuvres politiques .....

REUNION D'information ce mardi 15 Février 2011 à 19 H 00

SALLE DES FETES DE CHATEAU-ARNOUX

Les candidats aux élections cantonales sont invités à venir s'exprimer sur le sujet.

D'ores et déjà, une MANIFESTATION  est prévue pour le 11 mars à DIGNE

 

SCANDALEUX !

IL FAUT CONTINUER A AGIR

REAGISSEZ !

Rejoignez en masse l'Association.

La déclaration d'utilité publique du Centre d'enfouissement des déchets non dangereux,

(poubelle géante de 9 ha), a été signée par la Préfecture.

On ne peut laisser faire une chose pareille.

Il faut arrêter ce projet dévastateur.

Une association Sauvegarde des Parrines a été créée le 18 février 2008

http://www.parrines.fr

(lien direct dans la colonne de droite)

Le Dimanche 31 MAI 2009 aux Piscines à Château-Arnoux,

l'association avait tenu un stand lors de la Course de "La jarlandine".

 

Dans mon album photo sur le Patrimoine de Château-Arnoux, vous pouvez voir une trés belle photo prise aux "Parrines" ou plus exactement au "Champ de l'Aîgo", cet endroit porte ce nom, car de nombreuses sources jaillissent ça et là. C'est un lieu de prédilection, pour tous les amoureux de la nature, les marcheurs, les chasseurs, les vététistes. Et scandale, des personnes ont décidé de l'implantation d'une poubelle géante à cet endroit. C'est un sacrilège. On ne peut laisser faire une chose pareille à 400 m du village dans un décor de rêve. Il faut arrêter de tout détruire.

Champ_de_l_A_go

D'autres solutions existent. La Municipalité actuelle est contre ce projet qui a été décidé antérieurement à son élection,

 

 

D_charge_3

 

Elle met tout en oeuvre pour le contrer, mais va t'elle y arriver ?. Le 2 mai 2009 l'association avait organisé une marche et un pique-nique sur place, pour que les habitants se rendent compte. Quelques deux cent personnes étaient présentes. Je vous fais partager les photos que j'ai prises ce jour là. Je suis moi-même contre ce projet ainsi que l'Association du Patrimoine de Château-Arnoux/Saint-Auban dont je fais partie,

 

D_charge_1D_charge_8D_charge_12

 

 

Non___la_d_charge

Le matin du 25 Juin 2010,

l'association qui continue son combat

est allée manifester au Conseil Général.

Le Président du Conseil Général et l'ensemble des Conseillers Généraux à l'unanimité ont affirmé leur position pour le maintien de cette déchage, malgré toutes les démonstrations qui ont été faites certifiant qu'on ne pouvait réaliser ce projet à cet endroit là. Ce matin là, ils ont même menacé les manifestants d'appeler la police .....

Mais dans quel siècle vivons nous ?

C'est une honte !

Quelle terre voulons nous donner à nos enfants ?

et on nous parle de sauver la planète ????

Notre département n'est pas très peuplé et a de nombreux coins retirés quasiment déserts .....

Pourquoi s'acharner à vouloir mettre à tout prix une décharge à la porte d'un village dans une commune qui n'a pas beaucoup de superficie ?

 

Je vous invite fortement à cliquer sur le site Internet.

 

  J'invite également tous les clubs de randonneurs et de Vététistes

à venir sur place découvrir le site des Parrines.

Vous y découvrirez les sources où vous pourrez vous désaltérer,

vous tomberez comme moi sous le charme de cet endroit,

en face de vous le petit village perché de Montfort et le chant des cigales .... 

Venez tous nous rejoindre dans notre combat et nous apporter votre soutien.

 

Evidemment l'Association du Patrimoine de Château-Arnoux/Saint-Auban

adhère à cette association,

tout comme la Société de chasse.

C'est notre Patrimoine environnemental que nous voulons tous défendre.