03 mars 2015

NON A LA DECHARGE ......

ScannedImage

Posté par Une jarlandine à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 février 2014

Pas de 2ème Décharge dans le 04 ! Elle est inutile ...

Un sujet crucial pour lequel la population se bat depuis six ans : l'implantation d'une poubelle géante sur notre commune, à deux pas de nos maisons, coin de verdure où nous allons nous promener, faire du VTT, ramasser des champignons et territoire de chasse de nos chasseurs.

Nous demandons un tri et un recyclage organisé au lieu de dépenser un argent fou en études pour la création d'une décharge et pour sa mise en place, alors que les Caisses sont vides !!! C'est irresponsable.

L'Association Sauvegarde des Parrines invite la population du Carrefour à se bouger, à se déplacer dans les mairies et se manifester pour l'enquête publique qui est organisée du 6 février au 21 mars 2014.

 Aujourd'hui 6 février à 17 H 00

Salle des Fêtes de Château-Arnoux:

Assemblée Générale de l'Association.

18 h 00 : Réunion publique : Nos solutions, nos intentions - Projection du film "SUPER TRASH' - Début public ouvert à tous.

Le 11 février 2014 :

Immeuble communal de Château-Arnoux : 17 H 00/18 H 00 Réunion ,

le SYDEVOM nous attend pour un DEBAT PUBLIC.

Pour plus d'infos :

Site : www.parrines.fr

www.facebook.com/Parrines

 

NON A LA DECHARGE

 

Posté par Une jarlandine à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 octobre 2013

Un paysage à vivre : une poubelle géante.. Il y a urgence. prenez 5 mn aujourd'hui pour remplir le questionnaire.

 

il y a urgence à se mobiliser car nous n'avons que jusqu'à samedi soir pour répondre.

Merci à tous de prendre quelques minutes pour participer à cette consultation et solliciter vos réseaux respectifs. pour cela  accéder au site :   

      www.alpes-de-haute-provence.gouv.fr          

Puis en haut ouvrir l'onglet "PUBLICATION"  

                       Dans le menu ouvrir "PARTICIPATION DU PUBLIC"     

Ensuite en haut et à droite "DOSSIER SYDEVOM"   

Puis ouvrir : Les observations du public devront se faire à l'aide du questionnaire à compléter encliquant ici

 

Quel paysage voulez-vous pour demain celui là :

ou bien conserver celui-ci ? :

 

Champ de l'Aïgo

26 mars 2013

Catastrophe non seulement écologique, mais aussi économique... pour tous les habitants du Carrefour....

LE CARREFOUR BLEONE DURANCE : ZONE SINISTREE

si le Président du Conseil Général 04 ne change pas d'Avis.

S'il n'y a pas d'autre alternative,

c'est la mort annoncée pour tout le territoire du Val de Durance....

Les Agences immobilières peuvent fermer boutique.

Les maisons ne valent plus rien  mais il n'y aura plus personne pour les acheter.

Fermeture du peu de commerces qui restent.......

S'il n'y a pas d'alternative,

il va falloir un soulèvement massif

 de toute la population ....

 

La Provence

ScannedImage-36

A lire également :

http://www.hauteprovenceinfo.com/article/26/03/2013/gilbert-sauvan-et-le-dossier-des-parrines--ne-pas-reculer-au-nom-de-linteret-general/2092

 

23 mars 2013

Pas de trève : on ne peut fuir l'actualité ......

ScannedImage-34Mais qui sont donc ces élus socialites du CG 04 ?? Se posent-ils la question de savoir par qui ils ont été élus ?? j'espère que les électeurs réviseront leur copie lors des prochaines élections. Nous ne voulons pas de la poubelle du Sydevom. C'est clair et net.La poursuite de ce projet est certainement dans l'intérêt de quelques uns, mais pas dans celui de la population du carrefour.

 


22 mars 2013

SAUVONS LES PARRINES : Réponse faite au Président du Conseil Général 04

Comme je vous l'ai dit dans mon message précédent, et certains d'entre vous ont dû le recevoir, Le Président du Conseil Général a adressé un courrier à tous les signataires de la pétition. Voici ci-dessous la réponse que lui adressent conjointement les deux associations oeuvrant pour le gel de ce projet fou :

 

Monsieur le Président du Conseil Général,

La réponse que vous apportez aux signataires de la pétition confirme malheureusement nos craintes et renforce nos convictions :

- Faire l’historique d’un dossier n’apporte aucun élément permettant de trouver des solutions au problème en question. Pire, il rappelle que ce projet a 10 ans et qu’il mérite d’être actualisé. Ce que confirmaient déjà en 2010 les conclusions de la commission d’enquête publique sur le plan départemental d’élimination des déchets : « le projet de plan se fonde sur des données et des statistiques non actualisées et n’intègre pas des modifications substantielles intervenues depuis cette époque et ayant trait notamment à la démographie, aux Directives Européennes, au Grenelle de l’Environnement… ».  Mais encore : « le Conseil général et ses conseils n’ont pas apporté tous les éclaircissements nécessaires sur les questions posées par les administrés et la Commission d’Enquête ». Evidemment l’avis rendu le 5 janvier 2010 par la commission d’enquête publique était défavorable…

- Ensuite, nous contestons formellement les chiffres que vous communiquez sur la production totale de nos déchets et qui vous permettent de justifier le 2ème centre de stockage. D’où provient ce chiffre d’une production annuelle de déchets de 174 000 tonnes ? Y aurait-il une erreur de frappe ou ce chiffre intègre-t-il déjà les déchets provenant d’autres départements ? Aucun élément figurant dans le plan départemental d’élimination des déchets ne permet de recouper le tonnage que vous nous annoncez. Les chiffres sur lesquels nous nous appuyons sont issus du Plan Départemental (page 62) et d’informations directement récupérées auprès du centre de Valensole et du Beynon. Ils mettent en évidence un besoin de stockage de 74 000 tonnes en 2010 ! Qui entretient la confusion ? Quelles sont vous sources ? Tout cela mérite la plus grande transparence.

- En terme de confusion vous citez  le code de l'environnement mais vous l'interprétez à contre sens. Le décret 2011-828 précise : La capacité annuelle d'incinération et de stockage des déchets non dangereux ne peut être supérieure à 60% de la quantité des déchets produits « dans le département concerné ».

- Vous n’êtes par ailleurs pas sans savoir que le SMIRTOM (regroupant 2 Communautés de Communes : la Moyenne Durance et Lure Vançon Durance) et la Communauté de Communes Asse Bléone Verdon qui représentent au total 29 communes ont émis le souhait de quitter le SYDEVOM ne se retrouvant pas dans la politique menée actuellement par le syndicat. Tout ceci devrait être de nature à attirer votre attention ?

- Nous confirmons également notre désaccord total sur le choix du site retenu. Vous n’avez pas eu un mot pour les expropriés ? Savez-vous que les premières habitations se situent à 580 mètres seulement de la poubelle ? Que faites-vous des activités de pleine nature ? Que faites-vous des activités économiques, agricoles et touristiques ?...

- Enfin, pas un mot non plus de votre part sur les chiffres du tri dans notre département. Avec 13,3% seulement, nous figurons parmi les plus mauvais départements de France ! A quand une politique ambitieuse en la matière ?

Alors, Monsieur le Président du Conseil général, nous réitérons notre demande de gel du projet et d’ouverture immédiate de discussions pour rechercher des solutions alternatives.

Nous n’avons ni le sentiment d’être des menteurs, ni le sentiment de travestir les faits, ni le sentiment d’être dans la caricature. Nous avons simplement le sentiment de ne pas être respectés mais méprisés.

Il est temps de passer à autre chose que des réponses par mails ou par voie de presse, mettons nous autour d’une table, travaillons ensemble, trouvons LA solution, agissons dans l’intérêt général.


D’ici là, notre mobilisation continue…

Recevez, Monsieur le Président du Conseil Général, nos sincères salutations.

L’Association de Sauvegarde des Parrines

&

L’Association Qualité de Vie en Haute-Provence

21 mars 2013

NON A LA POUBELLE GEANTE SUR LE SITE DES PARRINES

Nous sommes, en effet dans une très belle région. Je vous ai déjà parlé du Site des Parrines. En fait nos anciens appelaient cet endroit : le champ de "L'aïgo" car de nombreuses sources jaillissent à proximité de ce champ. un paradis pour tous les amoureux de la Nature : les vététistes, les randonneurs, les chasseurs, les ramasseurs de champignons.... avec mon mari nous allons nous y promener souvent, mais voilà que des inconscients ont décidé d'implanter à cet endroit une poubelle géante. je vous en ai déjà parlé dans des messages précédents...

Une manifestation a eu lieu Samedi, 16 mars 2013, à Digne les Bains. Nous remercions toutes les personnes qui sont venues nous rejoindre. 

 

Une pétition a été mise en place, je vous invite à l'envoyer, cela prend juste une minute.

http://petition.griotte.biz/parrines.aspx

2408 SIGNATURES  à ce  jour 21 mars. 

 

NON A LA DECHARGE

Il y a des absents derrière cette banderolle....
4101[1]

a chacun d'en tirer des conclusions pour les prochaines élections....

La fonction d'Elu ne se limite pas à encaisser son indemnité et à rester planqué.

Heureusement qu'il y en a encore quelques uns qui en ont dans les pantalons

et qui sont là pour la défense de notre territoire.

 

4104[1]

 

M

 

JM ADJOINT A L'URBANISEME

 

La manifestation à Digne et la pétition auront au moins fait leur effet. Monsieur SAUVAN nous a entendu car il a adressé un courrier à toutes les personnes qui ont signé la pétition. 

Dernières nouvelles :

ACTUALITE:
1) Hier soir, réunion d'urgence à la Mairie de Ch. Arnoux avec les 3 associations et le Maire P. Martellini.: - Réponse sera faite à M. Sauvan à sa lettre envoyée à chaque signataire de la pétition. Une copie sera envoyée à chaque signataire sous 48h. (En cours de finition) - Préparation à la réunion de lundi matin au CG de Digne avec M. Sauvan(Présence des 3 associations et P. Martellini). Notre but est bien entendu le gel du projet et une concertation pour une au...tre solution (et nous en avons...) - A l'issue de cette réunion très IMPORTANTE, une conférence de presse sera organisée lundi à midi (ou avant !)
2) Mardi après-midi, nous recevons un professeur du CNRS de Lyon qui s'intéresse à notre problème. A 15 h en mairie : consultation des documents, puis visite sur le terrain. Après 17 h discussion avec les personnes concernées : associations, riverains etc... Nous sommes tous d'accord pour AFFIRMER que le contenu de notre pétition ne contient aucun propos mensonger, ce qui n'est pas le cas de celui de la réponse de M. Sauvan, notamment au niveau des chiffres. Nous allons le prouver. PLUS QUE JAMAIS, RESTONS MOBILISES. Lundi est un grand jour. Maintenant, il ne faut plus se contenter de cliquer sur "j'aime" sur notre page FB, mais il faut des commentaires constructifs afin de faire ressurgir des idées concrètes. Continuer à en parler autour de vous. Faites signer encore et encore la pétition (2403 signatures ce matin). Vendredi dernier, cela a provoqué un véritable choc au niveau des destinataires ! Alors il faut poursuivre. Ne rien lâcher. Espérons juste que lundi, la raison l'emportera. Sinon ce sera le printemps explosif des Parrines.... Ce que nous ne souhaitons pas.
Allez, regardez encore la vidéo de samedi dernier. On voit bien que c'est nous qui avons raison. Bonne journée à tous et à toutes et merci pour votre soutien. Pierre Laroche

 

 

13 mars 2013

NON A LA DECHARGE;;;

On ne fait pas que d'en parler, on se mobilise....

ScannedImage-28