31 octobre 2009

"MIREIO EN FESTEO" A PEYRUIS : Samedi 31/10/2009

Pour continuer "Mirèio en Festo" dans le département,

Les félibres étaient au rendez-vous ce matin à PEYRUIS.

Num_riser0007

Dès 11h 00 au Cimetière, dépose d'une gerbe sur la tombe du Félibre Enri BERARD (1869/1953)

en présence du Majoral, Miquèu BENEDETTO, du Sendi, Renié MARTEL
de Jan-Pèire JULIEN, Président de  "L'ataié de prouvençau Lis acampa de Barlatan",

et de Monsieur le Maire de PEYRUIS, Louis COSTA.

Discours du Président, MIREIO_A_PEIRUI__1

de Monsieur le Maire, MIREIO_A_PEIRUI_31_10_09_024

et du MajoralMIREIO_A_PEIRUI_2

MIREIO_A_PEIRUI_31_10_09_020

Après le cimetière l'assemblée a rejoint la Salle des Fêtes ou un apéritif était offert avant le repas.

Au moment de l'apéritif, le Majoral a remis la médaille du 150ème anniversaite de Mireille

à Monsieur le Maire, Louis COSTA

MIREIO_A_PEIRUIRemise_de_la_m_daille

M_daille_de_Mireille

Remise_de_la_m_daille_1

Posté par Une jarlandine à 19:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2009

HOMMAGE AU PERE MARCEL DAUMAS et "MIREIO EN PINTURO" A SISTERON

Num_riser0002

Laus de Marcèu DAUMAS, Felibre-Majourau,

Cigalo de l'Amourié

(cigale de Carcassonne ou du Mûrier)

Hommage au Père Marcel DAUMAS,

Le Prêtre félibre à la Cigale d'Or !

Ce samedi, 17 octobre, à 16 H 00, de nombreux Provençaux des quatre coins du département, félibres et non félibres, se sont retrouvés autour de la tombe du Père Marcel DAUMAS, qui nous a quittés, il y a déjà dix ans. C'est pour continuer Mireio en Festo, qu'Eliane Michel et le Comité des Félibres Bas-alpins ont convié toutes les personnes et les associations à se retrouver autour de sa tombe.

Num_riser0001

De nombreuses associations été représentées :

L'Escolo dis Aup avec René MARTEL de Forcalquier - Le Rode Osco Manosco - Lou Parla de Sant Michèu -  Lei Gavot de la Ciutadello de Sisteron - Lei Bravadaire de Gréoux-Les-Bains - Gavoutino et l'Association du Patrimoine de Château-Arnoux - Parlaren Lis Aup - Les Gavots du Grand Vallon de la Motte du Caire - le groupe de Provençal de Peyruis avec son Président. La municipalité de Sisteron était également représentée en la personne de Madame Sylvie FRITZ, Adjointe à la Culture.

Après un hommage lu par Eliane MICHEL, le Capoulié, Jaque MOUTTET et le Majoral Miquèu BENEDETTO ont déposé une gerbe sur la tombe du Père Daumas ainsi que sur celle, à proximité, du Félibre et Poête Paul Arène. Un hommage lui a été également rendu et c'est Le Majoral qui a lu une lettre de Frédéric Mistral adressée à Paul Arène.

Ensuite, nous sommes rescendus en ville, vers la Médiathèque A Roman, pour :

  L'inauguration de l'exposition "Mirèio en Pinturo".

Très belle exposition, de nombreux peintres, amateurs et reconnus, ont peint des tableaux variés sur les différents chants de cette oeuvre. Vous pouvez aller voir cette exposition jusqu'au 31 Octobre.

Parmi les peintres amateurs, je viens de découvrir "une artiste". Je vous la présente, il s'agit de Madame Patricia GILLES, une voisine puisqu'elle habite pas trés loin de chez moi, à SALIGNAC. Ci-dessous, deux de ses tableaux que vous pourrez découvrir à cette expo :

Fr_d_ric_Mistral_1864

Frédéric MISTRAL

1864

Mireille_sortant_de_la_Magnanerie

Mireille sortant de la Magnanerie

Qu'en pensez-vous ?

(allez découvrir la galerie de Patricia - lien direct colonne de droite)

http://pgilles.blog4ever.com

A cette occasion, le Député-Maire Daniel SPAGNOU a remis la médaille d'Or de la Ville de Sisteron au Capoulié qui lui a remis à son tour la médaille du 150ème anniversaire de Mireille.

Mir_io_en_peniture

Pour continuer, un petit rappel sur le Père Daumas, pour les personnes qui ne l'ont pas connu :

Le Père Marcel Daumas était né le 18 Juillet 1930 à Colmars Les Alpes. Son enfance fut marquée par la disparition prématurée de sa mère puis de son père. Marcel fut adopté par des cousins qui vivaient à la frontière de la Belgique. Sa parfaite connaissance de la langue provençale traduisait bien cette volonté d'enracinement dans une culture qu'il aimait et à laquelle il avait été arraché. Mais ces épreuves le rendirent aussi sensible à la souffrance humaine qu'il sut plus tard accompagner dans ses divers ministères.

Doué d'une bonne intelligence, il fit de solides études secondaires avant de s'orienter vers la profession de chirurgien dentiste. Mais son cheminement spirituel l'amena à changer d'orientation pour répondre à l'appel du Christ. Au terme de solides études théologiques et canoniques, il fut ordonné Prêtre à Colmars, le 11 Juillet 1965.

De 1965 à 1969, il fut vicaire à Sisteron.

En 1969, il fut nommé Responsable de l'équipe pastorale de Manosque.

En 1971, il fut appelé à Digne par Mgr Colin comme vicaire épiscopal chargé de l'enseignement religieux.

En 1974, il fut nommé Curé et Archiprêtre de Forcalquier. Il y restera 1O ans. Sa simplicité et son aisance lui ouvrirent toutes les portes. Il noua des liens pastoraux profonds et des amitiés durables. C'est pendant son ministère à Forcalquier qu'il a reçu la cigale d'Or, en 1982, au pied de Notre Dame de Provence, et ce dernier a été fortement marqué par la promotion de cette culture provençale tant aimée et si fortement inmprégnée du christianisme et nous lui devons de chanter, aujourd'hui, le cantique à Notre Dame de Provence : Prouvençau et Catouli ! Car le Prête et le Félibre ne faisaient qu'un.

Il a oeuvré de multiples manières pour mettre la langue provençale en honneur par l'écrit et la parole. IL fut aussi à l'origine de la première messe télévisée en langue provençale : c'était en 1980, dans la Concathédrale de Forcalquier. Il tenait à ce que la langue provençale soit toujours présente dans un certain bulletin paroissial : Lou Campanaire de Fourcauquié

En 1983, Mgr Abelé le nommait vicaire épiscopal chargé des moniales et des séminaristes.

En 1984, Mgr Abelé lui confiait la mission de réorganiser les ervices administatifs du diocèse.

En 1986, il était nommé Curé de Sisteron, il y restera huit ans.

En 1994, Mgr Pontier lui confia le secteur parioissial de Saint-Auban, et c'est à ce moment là que je l'ai connu. C'est sous son impulsion que la créche vivante (messe de Noël pour les Enfants) a été préparée à L'Escale pour la première fois, ainsi que "La Marche des Rois" à Montfort pour l'Epiphanie.

Il gardait à charge le service des moniales et des ermites. Il était depuis de longues années juge à l'officialité régionale. Il accompagnait le mouvement "Lourdes-Cancer-Espérance".

Le Père Marcel DAUMAS était passionné de culture et traditions provençales, il était trés heureux quand il voyait tous ces enfants revêtus du costume provençal et lorsqu'il disait la messe "en lengo nostro" à Montfort pour "la marcho Dei Rei" et à La Chapelle pour le "Roumavage à Sant-Dounat". La crèche était pour lui l'occasion de nous faire revire un peu de la vie de nos anciens, car il savait choisir les santons avec goût et nous rappeler à travers eux les costumes et les traditions.

J'ai eu la chance de le cotoyer et de travailler avec lui pendant ces dernières années. Je l'ai beaucoup apprécié, il m'a beaucoup appris, notamment sur le costume provençal, ...

La maladie l'a emporté beaucoup trop tôt, le 5 mars 1999. Marcèu, nous vous regrettons tous et vous êtes toujours présent dans notre mémoire ... !

Num_riser0006

10 octobre 2009

MIREIO EN FESTO A AUBIGNOSC

Aubignosc_5

AUBIGNOSC

Num_riser0004

Num_riser0001

Aujourd'hui, c'était au tour d'Aubignosc, petit village sur la route des Alpes,

à 450 m d'altitude, 430 habitants,

entre Château-Arnoux et Sisteron,

de fêter MIREIOPLANNING des prochaines sorties/projets 2010

Le ciel bleu était au rendez-vous, et nous avons porté haut les couleurs provençales au milieu des oliviers.

Aubignosc vaut le détour, c'est une charmant petit village.

AUBIGNOSC_MIREIO_EN_FESTO___Copie

De nombreuses personnes ont répondu présentes

à l'invitation d'Eliane MICHEL,

Présidente de "PARLAREN LIS AUP".

C'était un double anniversaire aujourd'hui, cette association fêtait également ses 25 ans.

Aubignosc_3

Discours du Majoral, MiquèU BENEDETTO

L_AMIRADOU_DE_MIREIO

puis celui du Maire d'Aubignosc, M. René AVINENS.

A présent cet espace, fort agréable au milieu des oliviers, se nomme

"L'amiradou de Mireio"

Nous avons ensuite quitté ce magnifique point de vue pour redescendre vers la Salle des Fêtes où la Présidente a tenu à mettre à l'honneur certains jeunes du village qui ont participé à la préparation de cette fête et à l'hommage rendu à "Mireio". A cette occasion,  ils se sont investis, non neulement sur ce thème précis, mais également sur les origines et l'histoire de leur village. Ils ont réalisé un grand panneau, résultat de leurs recherches.

039

.

043

Beaucoup de monde à l'apéritif :

049

A l'issue de la Tauléjade qui s'en est suivie,

l'Association a offert le dessert et la Clairette pour arroser ce double anniversaire.

055

L'après-midi, le groupe "BOULEGADIS" a ravi les personnes présentes

avec leurs chants polyphoniques du Sud.

LE_GROUPE_BOULEGADIS

A l'issue de cette prestation,

la Présidente a remercié toutes les personnes

qui par leur présence ont permis que cette jounrée soit agréable et réussie.

derniers_mots_de_remerciements_de_la_Pr_sidente

MERCI à "PARLAREN LIS AUP"

et aux "Aubignoscais" pour leur accueil

et ce moment de partage trés convivial.

054

Un petit cliché pour la fin. (on avait aussi pensé à la déco)

Pour mes amies de Parlaren, je vous envoie diaporama dans l'album photo.

BON DIMANCHE A TOUS !