19 juin 2011

ACAMP FELIBREN SUR LE PLATEAU DE GANAGOBIE

 2134107235_1[1]Aujourd'hui, Dimanche 19 juin, très belle journée ensoleillée, mais très chargée pour moi et il m'a été difficile de faire acte de présence de partout :

Jour de la Fête des Pères, de la fête votive à Château-Arnoux avec concours du tir à la cible (une tradition que mon chasseur de mari ne saurait manquer), mais aussi anniversaire de ma petite nièce : Elise qui soufflait sa première bougie.

Donc, vous l'avez compris, ce matin pas question de faire la grasse matinée, mais dès 8 h 00 j'étais entrain d'enfiler mon costume provençal pour me rendre à :

 
l' "Acamp Felibren" sur la plateau de Ganagobie organisé
par le Rode Osco Manosco.
Beaucoup de monde pour cette traditionnelle fête de Ganagobie.
 
 
* 9 h 30 Défilé des groupes de Provence
* 10 h 00 Messe à l'église du Prieuré
* 12 h 30 Pause repas
* 14 h 30 Chants, musique, danses traditionnelles
 
 
ganagobie

 

Dès votre arrivée sur la plateau vous êtes accueillis par de magnifiques champs de lavande, je n'ai pas pu m'empêcher de les prendre en photo pour vous les montrer, quelle senteur !

LAVANDELAVANDER 2

 

 

 

 

 

 

 

Dès que l'on arrive sur le parking, on découvre les groupes en costume qui se préparent pour le défilé. Le premier point à l'ordre de cette journée est d'aller faire la haie aux moines à la sortie du Monastère et de les accompagner jusqu'à l'église pour la messe.

Cette année étaient présents, "LEI PEGOT" de Flayosc (83), "LOU TRELUS" d'Istres, un groupe fidèle qui est présent chaque année, "LEI DANSAIRE DE SANT DOUNAT"qui recevait, ce week-end, un groupe portugais : "Folclorico e etnografico da Freguesia" de Alvega d'Abrantes de la région de RIBATAJO et bien sûr le "RODE OSCO MANOSCO". Ci-dessous quelques photos :

 

 

 GANAGOBIE 2

ganagobie 4

ganagobie 3

 

 Le groupe "Lei pegot" (photo ci-dessus) quitient son nom de l'appellation des habitants des Flayosc au siècle dernier. Lei Pegot signifie en français les travailleurs de la poix, colle dont on enduisait le fil avant de coudre le cuir pour la fabrication des chaussures. Flayosc se situe dans le Var à égale distance de la mer et de la montagne en moyenne provence ou le soleil brille sur la vigne, les oliviers, la campagne qui est riche de lavande, thym, romarin, fenouil ...  - C'est un groupe qui a été créé en 1987 qui fait partie du Rode de Basse Provence, remarqué pour sa "fraîcheur", autant pour les jeunes personnes qui le composent mais également pour leur costume -essentiellement costume paysan : jupes à raies, caracos blancs et coiffes de travail. Nous avons été ravis de les avoir parmi nous. Vous pouvez les retrouver sur leur blog.

http://leipegot.blog4ever.com

 

 Ci-dessous un aperçu du cloître, photo prise de l'intérieur de l'Eglise.

 

GANAGOBIE 5

je vous invite à retourner sur mes messages précédents des 15 Juin 2010 et 2009, où je vous présentais le prieuré de Ganagobie, ou si vous voulez en connaître un peu plus, voir sur le site dans mes liens colonne de droite.

Après une messe chantée en latin et en provençal, nous avons raccompagné les moines.

 ganagobie 6

Ensuite, nous approchons de midi, les groupes se retrouvent à l'ombre des chênes pour l'apéritif suivi d'un repas tiré du sac. Ci-dessous, une dernière aubade ... avant le repas.

 

 

GANAGOBIE 19 JUIN 2011 027

GANAGOBIE 7

Ces rassemblements sont toujours très riches : moments d'échanges .... et de partage.

Une dernière photo : une rangée de petits chevaux qui ne passaient pas inaperçus, attendant patiemment les petits danseurs de La "Nineîo du Rode Osco Manosco. mais ce sera pour le spectacle de l'après-midi.

GANAGOBIE 19 JUIN 2011 031

Le moment est venu pour moi de prendre congé et quitter Ganagobie pour aller prendre le repas en Famille, La Fête des Pères ne s'oublie pas et l'anniversaire de la petite Elise encore moins.

 1 AN

Pendant ce temps là se tenait à Château Arnoux, la fête foraine et le traditionnel Tir à la cible. Un petit tour de ce côté là, pour le Rachat en fin d'après-midi et la remise des prix. Monsieur le Maire, Patrick MARTELLINI, a participé au concours.

et pas question d'oublier de glisser un billet dans la main de nos petites filles pour aller faire un tour de manège.........

 Quelle journée mes amis, mais ce fut une belle journée !

TIR A LA CIBLE 2011

Ce n'est pas tous les jours la fête, demain il faut retourner au boulot.

Bonne semaine à tous !

Article paru dans la presse :

 

ScannedImage-11


10 avril 2011

HOMMAGE A PAUL PONS, Capoulié ....

2134107235_1_1_Comme, je vous l'annonçais dans mon message du 29 mars dernier, hier, je me trouvais à Digne, aux côtés de plusieurs félibres venus d'autres départements, et bien sûr les membres du "Coumitat dei Felibre bas-aupen" dont le fais partie. Etaient présents également, le Président de l'Union Prouvençalo et Michel TOUVAT pour la Traversado. Personnellement, je me rappelle très bien la silhouette de Monsieur Paul PONS, pour l'avoir croisé de nombreuses fois. Je passais très souvent par la rue Mère de Dieu, où il habitait, quand j'étais pensionnaire au Sacré-Coeur. mais hier j'ai pu parfaire ma connaissance sur ce personnage qui a été trés actif toute sa vie durant. A l'époque, j'avais une quinzaine d'années, je ne savais pas ce qu'était un Capoulié du Félibrige et je ne connaissais pas la Traversado. Aujourd'hui, je sais ....

Ci-dessous article paru dans la presse de ce jour. Je peux souligner que Claudette Occelli-Sadaillan a été très émouvante . Elle n'a nulle autre paraille pour faire passer à travers un mico, sincérité et chaleur et elle s'exprime avec tant de naturel... Bien sûr elle était en costume.

ScannedImage_4

 ScannedImage_3

Num_riser0002

 

Paul PONS, qui fut Capoulié du Félibrige, professeur d'histoire et géographie ainsi que de langue et littérature provençale est né à Digne le 8 juilet 1910 dans une famille tenant une épicerie. il a fait ses études à Digne, à Aix et à Paris. Fervent Régionaliste mistralien il a fait de l'écoute et de l'observation de la population une grande qualité d'humaniste.

l'influence la plus forte de Paul PONS dans la vie familiale comme dans la vie sociale a probablement été la joie de vivre et l'écoute disponible sur un fonds courageux de pensée chrétienne : l'esprit de bonté plus important que les habitudes ou les rites sociaux. Il faut ajouter à cela une solide formation universitaire en lettres provençales, histoire, géographie et théologie. Ces quatre éléments convergeaient pour faire une synthèse de joie de vivre dans un pays et de bonté active avec cette qualité assez rare à notre époque, celle de l'écoute.

Adolescent, Paul PONS est élève au Lycée Gassendi. C'est l'époque où entre dans sa vie une méthode pédagogique très neuve et audacieuse : celle du général anglais Baden Powel, le Scoutisme. Il suit sa progression scoute par les diverses épreuves d'étapes dans cette patrouille des "Chamois" qui gagne presque tous les concours entre patrouilles et il juge que cela crée dans la troupe un certain déséqulibre.

Il accède à la branche aînée du Scoutisme qui s'appelle à cette époque "La Route" où le scout reçoit des responsabilités d'homme adulte en particulier dans le Service. Dans les stages de formation de chefs, il rencontre le Père Doncoeur, auteur de nombre de chants scouts et du film sur Jeanne d'Arc avec Ingrid Berman.

 Les principes de la confiance faite aux jeunes et de la liberté d'initiative comme ceux de l'optimisme et de l'humour le guideront toute sa vie, tant dans l'enseignement, dans l'animation culturelle et régionalistes que dans la vie de famille ...

En 1929 et 1930, il contribue à la création et la rédaction du mensuel "Lou Gavouot" en patois bas-alpin.

Je ne peux vous retracer toute sa vie, tellement elle a été riche, mais je terminerai par une page de livret du souvenir sur laquelle figure un de ses poèmes.

Num_riser0004

et j'ai relevé un extrait écclésiastique qui nous appelle à méditer :

 

L'apprentissage de la sagesse :

Mon fils ! dès ta jeunesse choisis l'instruction et jusqu'à tes cheveux blancs tu trouveras la sagesse.

Comme le laboureur et le semeur, cultive-la et compte sur ses fruits excellents.

Car tu peineras quelque temps à la cultiver, mais bientôt tu mangeras de ses produits.

 

Ecoute, mon fils, accueille mes pensées, ne rejette pas mon conseil :

Engage tes pieds dans ses entraves et ton cou dans son collier

Présente ton épaule à son fardeau, ne sois pas impatient de ses liens.

 

Mets-toi sur ta trace et cherche-la : elle se fera connaître ; si tu la tiens ne la lâche pas.

Car à la fin tu trouveras en elle le repos et pour toi elle se cchangera en joie.

Ses entraves te deviendront une puissante protection, ses colliers une parure précieuse

Son joug sera un ornement d'or, ses liens des rubans de pourpre;

 

Si tu le veux, mon fils, tu t'instruiras et ta docilité te vaudra l'intelligence.

Si tu aimes à écouter tu apprendras et si tu prêtes l'oreille tu seras sage.

Tiens-toi dans l'assemblée des vieillards et si tu vois un sage attache-toi à lui

Ecoute volontiers toute parole qui vient de Dioeu, que les proverbes subtils ne t'échappent pas.

Si tu vois un homme de sens, va vers lui dès le matin, et que tes pas usent le seuil de sa porte.

Médite sur les commandements du Seigneur, occupe-toi sans cesse de ses préceptes.

C'est lui qui fortifierera ton coeur et la sagesse que tu désires te sera accordée.

 

Posté par Une jarlandine à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mars 2011

Prochain RENDEZ-VOUS : Hommage à PAUL PONS ;;;

Avec le Printemps la Vie associative passe à la vitesse supérieure.

Emploi du temps très chargé en ce moment. Je vous invite à venir nous rejoindre Samedi 9 Avril après-midi. Pour ceux qui ne l'ont pas connu, vous découvrirez qui était Paul PONS. Nous terminerons la journée par une veillée provençale en chansons.

paul_PONS

Posté par Une jarlandine à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 mars 2011

LE GALOUBET A TRAVERS LES SIECLES

Andr__GABRIELSoirée culturelle hier au soir, organisée par l'Association " Patrimoine escalais". Je ne regrette pas d'y être allée car j'ai découvert un personnage :

André GABRIEL.

Felibresse, je connaissais ce Monsieur de nom, bien sûr, je savais qu'il était Majoral du Félibrige depuis 2006, mais je n'avais jamais eu l'occasion de le rencontrer en personne.

André GABRIEL a commencé à jouer du galoubet en 1977. Il est musicologue et professeur à l'Ecole Nationale de musique d'Avignon "Olivier Messiaen" ainsi qu'au Conservatoire National de Région "Pierre Barbizet" de Marseille. Il a à son actif de nombreux prix internationaux. Musicien, tambourinaire, carillonneur, André GABRIEL s'est produit dans de nombreux concerts en Europe, au Japon et aux Etats-Unis.

Pendant plus de deux heures il nous a présenté le galoubet/tambourin que nous connaissons depuis le 16ème siècle, bien avant Frédéric Mistral, comme étant le marqueur identitaire provençal, que l'on retrouvait pour les carnavals et les fêtes votives avec des musiques à danser telles que les farandoles (une trentaine) les contredanses et par la suite les quadrilles.

C'est bien un instrument régional mais en fait le répertoire l'est beaucoup moins..... Monsieur GABRIEL nous a sensibilisés sur le fait que "la mémoire change" à cause du flux des migrations.

La pratique de cet instrument, la plus ancienne et la plus percutante, se situait dans le triangle Aix/Marseille/Toulon et on a déplacé l'épicentre vers Arles. Nous avons pour cet instrument un répertoire "savant".....

André Gabriel nous a parlé de la confection des tambourins, de la différence dans le sens d'orientation du bois. Le tambourin n'est jamais peint, mais sculpté. Il nous a présenté deux modèles de tambourins à corde, le "toum toum" qui permet de jouer sur trois tonalités.....

Et savez-vous qu'en Provence nous jouions du "clic ! clac !" ? Connaissiez-vous cet instrument ? très facile à mettre dans la poche et à emporter. Quand on parle de clic clac, cela nous donne une idée de claquement. Et bien si en Espagne on trouve des Castagnettes, en  Provence, on trouve les "cliquettes". Ces cliquettes étaient autrefois en cornouiller ou en buis. Celles qu'André GABRIEL avait dans sa poche, étaient en os.

.... En Provence, on a inventé avec le galoubet/tambourin, l'amour courtois. Joseph OLIVIER  a retanscrit les pièces des troubadours ...

Pour finir André GABRIEL nous a parlé du Ballet, de l'Opéra Garnier : le ballet, c'est la dimension sociale ! ..

et il nous a joué une gavotte donnée à l'Opéra, C'est "le tambourin des provençaux."

L'objectif d'andré GABRIEL est de faire évoluer le répertoire du galoubet tambourin sans l'apport d'autres instruments.

Son but, c'est de participer à élever le niveau du savoir des gens, leur faire découvrir sa passion, leur donner un esprit critique, les sensibilier à des sonorités méconnues avec une petite touche d'humour....

Je dois dire que hier au soir à l'Escale, il y est arrivé. C'est un personnage, un provençal - marseillais- dans l'âme et il a un "look" qui ne laisse pas indifférent. Une silhouette longiligne, une incroyable chevelure poivre et sel, un costume deux pièces avec un bijou imposant tout aussi exceptionnel : Une cigale d'or posée sur un tambourin également en or, et une "lavallière" ....Ah je dois dire qu'il n'est pas du tout banal ...Un Marseillais de pure souche, sa famille l'est depuis plus de 300 ans, (il nous a parlé de sa grand-mère ..)

Un dernier point, il nous a conseillé de lire un ouvrage écrit par Elisabeth CESTOR de Brignoles : les Musiques particularistes - L'harmattan 2006. Coîncidence, la tante de cette jeune personne était dans l'assistance. Elle a été très fière qu'André GABRIEL nous présente sa nièce.

1128768_3069870_1_

 Voilà ce que j'ai retenu de cette conférence d'hier soir. Un petit clin d'oeil à mon amie "CHICOULOUN" qui apprend le galoubet mais certainement qu'elle connait André GABRIEL,  habitant plus "au Sud" que moi.

Ci-dessous article paru dans la presse /

Andr__Gabriel

06 février 2011

'Cigalo d'argènt' pour Eliane MICHEL

C'était la fête hier, pour "Lou Coumitat dei Felibre Bas Aupen e touti lei manteneire" car une des leurs a reçu la Cigale d'Argent.  En effet Eliane MICHEL, Présidente de l'association "Parlaren Lis Aup" était à l'honneur, hier Samedi, dans le petit village d'Aubignosc. Le Capoulié n'ayant pu être présent comme prévu, c'est donc le Majoral, Miquèu BENEDETTO, qui, en présence de nombreuses personnalités,  a remis cette cigale à Eliane, reconnue "Mèstre d'Obro".

En 2007, Eliane avec tous les membres de son association avait présenté une très belle exposition sur le costume de Haute-Provence à la bibliothèque de Sisteron. Devant le succès et l'intérêt suscité par cette exposition, Eliane a publié un ouvrage sur le vêtement bas-alpin allant de la période 1830 à 1920. Je vous ai déjà présenté ce livre dans un message précédent, C'est pour ce travail de longue haleine, un travail de fourmi, sa persévérance et son engagement au sein de la maintenance qu'elle a été reconnue par ses pairs. OSCO Eliane ! Je lui renouvelle toutes mes félicitations.

Toujours est-il que nous avons passé un très agréable après-midi, plein d'émotions, orchestré de main de maître par notre amie, Noëlla, et tous les membres de l'association. Un grand Merci à toutes ces petites mains (et ce n'est pas péjoratif) qui ont fait que cette fête a été réussite.

 

Posté par Une jarlandine à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 janvier 2011

Prochain Rassemblement Félibréen de GANAGOBIE

Compte tenu des nombreuses manifestations prévues le 5 juin :

Fête de l'Olivier à Forcalquier, Fête du peuple provençal à Lauris ...

et le 10, 11 et 12 juin Ste Estelle aux Saintes Maries de la mer....

Le rassemblement félibréen de Ganagobie

est repoussé au 19 juin 2011.

 

Nous espèrons vous y retrouver nombreux.

Le Rode Osco Manosco.

Posté par Une jarlandine à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 octobre 2010

Conférence sur le Félibrige

ScannedImage_9

Posté par Une jarlandine à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mars 2010

Remise de la cigale d'argent à Edmond PIERAZZI.

Suite à mon annonce, ci-dessous, du 27 février, voici le diaporama de cette belle rencontre festive, je regrette de ne pas voir pu greffer le morceau de Galoubet/tambourin que nous ont joué Miquèu et son épouse, ou les chants provençaux que nous avons chantés sous la houlette de Daniel ou tout autre musique provençale d'ailleurs, c'est imposible avec KIZOA sans participation financière. Dommage ! Mais vous avez quand même un aperçu de cette soirée très conviviale qui a été trés appréciée par un public venu en nombre. Un grand merci à Edmond PIERAZZI et son épouse. Merci aussi à toutes les personnes qui ont préparé cette soirée. Je les embrasse tous.

CIGALE MOMOND 27/02/2010 - Diaporama

Posté par Une jarlandine à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 février 2010

MOMOND des Collines .....! Il parle aux cigales, on dit qu'elles lui répondent !

Grande fête aujourd'hui pour

"Lou Coumitat dei Felibre Bas Aupen".

PLANNING des prochaines sorties/projets 2010

Un des nôtres est à l'honneur.

Edmond PIERAZZI dit "Momond des Collines"

est décoré, aujourd'hui, de la Cigale d'argent

par le Capoulie du Félibrige.

Ci-dessous, l'article dans la presse de ce matin

et le carton d'invitation que j'ai reçu pour participer à cette manifestation.

Num_riser0001

 

 

 

Num_riser0002

 

 

 

Num_riser0003

Mon costume est prêt, bien repassé et ma coiffe amidonée.

Je vais essayer de vous faire un beau reportage photos pour vous en faire profiter.

A trés bientôt.

OSCO MOMOND !

Posté par Une jarlandine à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 décembre 2009

LE CLIEN D'OEIL DU FELIBRE

Num_riser0006

Posté par Une jarlandine à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :