24 août 2011

Une phrase à méditer : .....

.... "Cette capacité pour nos enfants d'ajuster leurs actions futures pour vivre mieux et plus fort, passe effectivement par une prise de conscience et une connaissance du milieu où notre action devra avoir valeur d'exemple".

Michel BLANCHET - Extrait de l'article : De profondes racines pour grandir demain. Courrier du Queyras de 1985.

Posté par Une jarlandine à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 juin 2011

COIFFES D'ANJOU

Chers amis, aujourd'hui c'est un nouveau "ami blogueur" que je viens de découvrir, un charmant jeune homme avec qui, aussi surprenant que cela puisse paraître, nous partageons la même passion. Il fait également partie d'un groupe traditionnel "les compagnons de l'Aubance" (qui vient de fêter ses 40 ANS en mars dernier) et il oeuvre aussi pour le maintien des us et coutumes de son terroir "L'Anjou".  A travers l'histoire La Provence et L'Anjou ont toujours été très proches et se sont "mélangés" si je puis dire, raison pour laquelle nous retrouvons certaines similitudes dans les traditions. En tout cas, dommage que les kilomètres nous séparent car je suis sûre nous aurions de quoi alimenter nos discussions. Il parle du Bon "Roi René" , mais c'est le nôtre de bon "Roi René" non ????

C'est un charmant jeune homme, un "compagnon de l'Aubance" , qui danse et chante. 

 Il nous présente de très jolis fonds de coiffes. Ces coiffes sont repassées par le Conservateur du musée de Ponts de Cé. A savoir : ce musée donne des cours 2 fois/an pour apprendre à entretenir les coiffes.

De gauche à droite : fond de coiffe angevine, fond de coiffe de demi-deuil de Saumur, et fond de coiffe tourangelle.

 COIFFES D'ANJOU

Si vous voulez en savoir un peu plus et le découvrir en photo, allez donc lui rendre visite à l'adresse ci-dessous :

http://tradanjou.canalblog.com

 

09 avril 2009

Mon initiation à la culture provençale

Enfant déjà, lors de la fête de l'école, j'étais heureuse de m'habiller en provençale pour chanter les "marchés de Provence". C'était en Juillet 1958 : Le marché de Babenville à l'école Paul-Lapie de Saint-Auban.

 

 

 

C'est tout naturellement, qu'en 1997, avec mon mari, lui aussi provençal de naissance et de coeur, nous avons adhéré au groupe folklorique des "Dansaire de Sant-Dounat", association qui a vu le jour en 1996, oeuvrant pour le maintien de la culture et des traditions provençales.

Depuis ce jour là, j'ai été membre du bureau et du CA de cette association dont j'ai assuré le poste de secrétaire pendant une dizaine d'années. En plus de la danse, que nous répétions tous les vendredis, j'ai suivi les séances de langue provençale tous les 15 jours, le lundi, et j'ai été co-responsable du costume. J'ai participé, chaque année au mois de mars, à la manifestation organisée par "L'Unioun prouvençalo", justement pour sensibiliser la conscience identitaire des provençaux. Je me suis investie dans de nombreuses expositions temporaires d'une semaine : "7 jour per pouvenço" suivant le thème imposé. Aujourd'hui, cette manifestation s'intitule "Lou Printèms prouvençau". (voir diaporama dans album photo)

PLANNING des prochaines sorties/projets 2010

En 2004, j'ai passé et obtenu mon premier niveau à la Fédération Folklorique Méditéranéenne. Ma marraine, une personne trés engagée dans le Folklore local, est une personne exigeante, qui a de la rigueur et une grande connaissance de nos traditions.

Depuis, ce jour, j'ai rédigé plusieurs dossiers pour la "Revue Folklore de France" : (que l'on peut retrouver sur Internet)

- N° 283 en 2005 : "Une marche des Rois aujourd'hui"

- N° 285 en 2005 : "Prouvenço, Terro dis Art" : L'art du conte - l'art visuel - la broderie ancienne et moderne - la dentelle - L'art de la Coiffure - l'art de savoir faire la dentelle avec des planchettes et du contreplaqué...

- N° 288 en 2006 : "Sports et Jeux en Provence" Historique des jeux et du jouet "vieux comme l'humanité" - classification des jouts (une poupée de 1830) - les boules - la Fanny - les tarraïettes provençales - le jeu de billes (Suétone)

- N° 290 en 2006 : "Roumavage à Sant Dounat" Patroun de Mountfort - Donat d'hier et d'aujourd'hui : une solide humilité.

- N° 292 en 2007 : "Quouro li rode parlon prouvençau: Lou Lavadou - La bugado".

- N° 296 en 2008 : "Cuisinons les produits de Provence"

et en "lengo nostro" dans "Li Nouvello di Prouvenço" : une présentation de l'association :

- N° 143 du 25 février 2008

Après douze années de présence très active, une page est tournée : depuis la dernière A.G. de février 2009 pour x raisons, j'ai donné ma démission du secrétariat et nous avons également démissioné du CA.

Ci-dessous, une photo du groupe qui animait, sur demande, les fêtes de village, les repas de famille : mariages ou anniversaires, clubs du troisième âge, les feux de la St jean, fêtes des vieux métiers, de l'olivier ...C'est une des dernières photos du groupe sur laquelle j'apparais.

groupe 

Petite mise à jour : Suite à l'A.G. de 2011 : grands changements dans ce groupe. Nouveau Président, nouvelle secrétaire et nouvelle activité : dessin - peinture ....!!

Aujourd'hui, je suis des séances de provençal auprès de l'Association "Gavoutino" de Château-Arnoux, et continue à oeuvrer pour la maintenance mais de  façon beaucoup plus ouverte et plus large.

Félibresse c'est tout naturellement que j'adhére à la création du "Comitat dei Felibre bas aupen" en 2010 : Première A.G. le 5 mars 2011. j'en suis la secrétaire adjointe.

Janvier 2011 :  à l'invitation de la Cabiscole, Janino MOLLET, Présidente de "l'Escolo félibrenco OSCO MANOSCO", et de ses membres, avec mon mari nous prenons l'adhésion au sein de ce groupe et reprenons les répétitions de danses provençales.

 

 

Num_riser0005Num_riser0004Juillet 1958

Posté par Une jarlandine à 16:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Bonjour à tous les amoureux de notre beau Pays !

Bienvenue sur mon blog à toutes les personnes

qui oeuvrent pour le maintien de notre culture et de nos traditions provençales.

 

Je suis née à CHATEAU-ARNOUX/SAINT-AUBAN, sur les bords de la Durance, je suis Jarlandine/Saint-Aubanaise et Gavote.

Mon pays, c'est ici, en Haute-Provence.

J'aime ses couleurs, sa lumière, son ciel bleu, son soleil, ses oliviers, sa lavande et toutes ses essences... le thym, la sauge, le romarin, toutes ces plantes qui sont à l'origine de subtiles fragances.

Le chant des cigales, le son des galoubets et tambourins qui rythment nos danses.

Toute cette chaude ambiance, ne se trouve que sur les terres de Haute-Provence.

Je suis née en 1953, fille d'ouvrier, petite-fille de paysans du Pays Gavot :  UPAIX, du côté maternel et CHATEAUVIEUX du côté paternel et de ce fait suis trés attachée à notre terroir.

Mais une ombre au tableau : ne ressentez-vous pas une grande tristesse quand on sait que nos petits enfants ne sauront plus ce que sont "les sonnailles de la transhumance", ni "les tardons" ... ; qui gambadaint allègrement aux côtés des brebis et des béliers.

Sachons être les "cadets" ... !!! et les "mainteneurs" !

Le 23 mai 1886, Frédéric Mistral était à GAP, pour présider la Santo Estello, le congrés annuel du Félibrige. Dans son discours, il évoquait déjà l'éxode rurale, "la despoupulacioun di campagno", et en tire argument pour faire valoir l'attachement au pays et à la langue.

Pour l'ouverture de mon blog, je citerai deux phrases :

"Ah ! se sabien lou mau que se fai à la patrio, que se fai à la raço, en derrabant au pople, à l'ome de la terro, lou liame que l'estaco à sa vièio famiho, à si boni coustumo, au païs ounte es na !"

"Ah ! si on savait le mal que l'on fait à la patrie, que l'ont fait à la race, en arrachant au peuble, à l'homme de la terre, le lien qui l'attache à sa vieille famille, à ses bonnes coutumes, au pays où il est né !"

"Pour savoir où l'on va, il faut savoir d'où l'on vient !"

 

 

Posté par Une jarlandine à 11:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :