28 août 2010

LE CHATEAU de VILLANDRY ......

Suite de notre Balade en Touraine :

Brève Histoire du château de VILLANDRY :

Un témoignage unique de l'architecture et des jardins Renaissance.

Villandry fut construit en 1536 par Jean le Breton, Ministe des Finances de François 1er. Il rasa alors une forteresse médiévale dont seul le donjon subsiste aujourd'hui.

En 1754, le marquis de Castellane, issue d'une famille provençale, prit possession du château et le réaménagea aux normes de confort du XVIIIème siècle.

En 1906, le château fut acheté par Joachim Carvallo, arrière-grand-père de l'actuel propriétaire. Il créa alors des jardins dans le style de ceux qui existaient au XVIème siècle, en parfaite harmonie avec l'architecture du château. De chaque pièce vous découvrirez un point de vue différent sur le site en général et sur les jardins en particulier.

Le Vestibule et la Salle de la Maquette :

Cette Salle dite de la maquette, offre quelques bon repères nécessaires à la compréhension générale de Villandry :

- la maquette permet de situer château et jardins et de repérer les différents jardins, organisés en quatre terrasses distinctes  le jardin potager, le jardin d'ornement et le jardin d'eau, le Jardin du Soleil.

- les photos et gravures montrent l'évolution architecturale du château et des jardins de l'époque médiévale à nos jours.

- enfin panneaux et frise chronologique présentent les différents propriétaires qui ont marqué visiblement et durablement Villandry. En particulier : Jean le Breton (XVIème siècle) - Le Marquis Michel Ange de Castellane (XVIIème siècle) - la famille Hainguerlot (XIXème siècle) et enfin le couple Joachim Carvallo et Ann Coleman (début XXème siècle).

Le Salon et le Cabinet de Travail :

Ce salon est aménagé avec un mobilier du XVIII ème siècle. Fauteuils et bergères sont recouverts de soie provenant d'une manufacture tourangelle toujours en activité. Les photographies disposées sur les meubles ainsi que la taille de cette pièce, insiste sur le fait que Villandry est avant tout une demeure familiale aux dimensions humaines.

Le Cabinet de travail, situé au rez-de-chaussée du donjon, était le lieu de travail privilégié de Joachim Carvallo. C'est dans cette pièce qu'il composait notamment ses plans de culture de potager. Le donjon est la partie la plus ancienne du château : elle date du XIIème siècle. C'est d'ailleurs dans cette forteresse médiévale qu'eut lieu le 4 juillet 1189, "La Paix de Colombiers" entre Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre et Philippe Auguste, roi de France.

La Salle à manger :

C'est le Marquis de Castellane qui aménagea cette pièce au goût du XVIIIème siècle : les Boiseries, d'époque Louis XV, remplacent les tapisseries, tandis qu'au sol, les marbres succèdent aux parquets. Les fenêtres offrent une très belle vue sur les salons d'ornement, conçus comme de véritables salons de plein air. Cette pièce aux teintes roses saumonées et agrémentée d'une fontaine, n'est pas sans rappeler les origines provençales du marquis. Elle a été classée dès 1934 au titre des Monuments Historiques

salle___manger

Mille excuses, le chapeau ne fait pas partie du décor, c'est celui de mon mari

ci-dessous, la Fontaine sur le mur opposé de Salle à manger :

LA_FONTAINE

.

La Cuisine et l'Escalier d'Honneur :

La cuisine est la seule pièce rustique du château avec ses tomettes en terre cuite, sa cheminée imposante et ses murs en pierre apparente. Elle présente tous les éléments d'une cuisine ancienne : Table en chêne, casseroles en cuivre et tournebroche....

la_cuisine

l'Escalier d'honneur :en tuffeau, fut constuit par le Marquis de Castellane en remplacement d'un escalier octogonal hors oeuvre qui se trouvait dans la cour d'honneur. Les initiales du Marquis Michel-Ange de Castellane sont entrelacées au niveau des paliers de la rampe en fer forgé,typique du XVIIIème siècle. Cet escalier est également classé depuis 1934.

Le Premier Etage :

on y trouve :

La chambre du Prince Jérôme.

La_chambre_du_Prince_J_r_me

La_chambre_du_Prince_J_r_me_1

La Bibliothèque

.

biblioth_que

La chambre de Joachim Carvallo

Chambre_de_Joachim_Carvallo

Baignoire.

- La chambre du Potager.

La chambre des douves.

Egalement aménagée au XVIIIème siècle, cette chambre était celle d'Ann Coleman, la femme de Joachim Carvallo. Les tableaux représentent trois des six enfants du couple : Ils ont été peints par le fameux peintre vendéen Milcendeau, ami de Joachim et Ann

La_chambre_des_Douves

.La_Chambre_des_douves

- la Galerie des Peintures.

Le Salon Oriental.

Le plafond provient du palais des ducs de Maqueda, construit au XVème siècle à Tolède. Le palais fut démantelé en 1905 et Joachim Carvallo rapporta l'un des quatre plafonds à Villandry tandis que les trois autres sont actuellement conservés dans de grands musées internationaux La reconstruction de ce plafond, fait de 3 600 pièces de bois polychrome demanda un an de travail... De style mudéjar, réalisé par des artisans maures pour le compte de patrons espagnols, il mêle les éléments décoratifs représentatifs des arts chrétiens et mauresque. Les cordes franciscaines, les coquilles Saint-Jacques de Compostelle, les décors floraux et les écus héraldiques des souverains s'unissent avec les entrelacs, les dorures et inscriptions arabisantes, dans un harmonieux syncrétisme.

.

Le_salon_oriental

VISITE DES JARDINS

Comme annoncé plus haut, le château est acheté par Joachim Carvallo, né en Espagne en 1869. Il abandonne une brillante carrière scientifique qu'il mène auprès du Pr Richet, (Prix nobel de Médecine en 1913)) pour se consacrer à Villandry. Il restaure d'abord le château Puis souhaite restituer les jardins Renaissance qui avaient été remplacés par un parc à l'anglaise au XIXème siècle. Il utilise pour cela une source littéraire en étudiant Les Plus excellents bastiments de France, ouvrage d'un architecte du XVIème siècle, J. Androuet du Cerceau, qui décrit l'organisation des jardins en France à la Renaissance. Joachim complète cette étude par des sondages archéologiques qui lui révèlent des vestiges de l'ancien jardin à la française. En croisant ces deux sources il parvient à restituer les jardins que l'on peut admirer aujourd'hui.

le canal traverse les jardins :

LE_CANAL

Joachim Carvallo est également le fondateur en 1924, de la "Demeure Historique", première association regroupant, les propriétairs de demeures historiques. Il se révèle ainsi comme étant un pionnier de l'ouverture des monuments au public.

LE JARDIN D'ORNEMENT :

Il se trouve au dessus du potager et constitue la prolongation des salons du château. Pour avoir une vue d'ensemble, Le mieux est de monter jusqu'au belvédère. De là, on distingue, juste en dessous, quatre carrés qui constituent les jardins d'amour :

- L'amour tendre.

- L'amour passionné.

- L'amour volage

- L'amour tragique.

Le_jardin_d_ornement_2

Le_jardin_d_ornement_3

LA FORET

La promenade dans les bois permet de découvrir de très beaux points de vue sur les jardins, le village et la vallée car le chemin domine de près de trente mètres l'ensemble des jardins. A l'extrémité Sud de cette promenade, vous découvrirez de petites terrasses fleuries qui entourent les serres et le très beau Pavillon de l'Audience, datant du XVIIIème siècle

Ci-dessous les terrrasses :

Les_Terrasses

Pavillon_de_l_Audience

.

LE JARDIN D'EAU

Au-desus du jardin d'ornement, à l'extrémité Sud du domaine, se trouve je jardin d'"eau. Celui-ci, d'inspiration classique, centré autour d'une grande pièce d'eau en forme de miroir Louis XY, est entouré d'un cloître de tilleuls. C'est l'endroit idéal pour se reposer et méditer.

LE_JARDIN_D_EAU

LE JARDIN SU SOLEIL

Le dernier né des jardins, le jardin du Soleil est un lieu dépaysant, constitué de trois espaces de verdure :

- la chambre des nuages est plantée d'arbustes et de vivaces bleutés et blancs.

Les_tons_bleu

- la chambre du soleil, dans les tons orange et jaune, rayonne, toute centrée autour d'un majestueux bassin en forme d'étoile.

Les_tons_de_jaune

Enfin la chambre des enfants accueille leurs rires et leurs jeux, à l'ombre paisible des pommiers.

LE LABYRINTHE

Planté de charmes, il symbolise le cheminement terrestre de l'homme. D'inspiration chrétienne, et contrairement au Labyrinthe grec, il ne présente pas de voies sans issues et le but du visiteur n'est pas de trouver une sortie mais de s'élever humainement et spirituellement en atteignant la jolie cabanne centrale

LE JARDIN DES SIMPLES

Entre le potager et l'église vous pourrez admirer, le jardin des simples. C'est le jardin traditionnel du Moyen Age qui est consacré aux herbes aromatiques, condimentaires et médicinales.

CHATEAUX_DE_LA_LOIRE_JUILLET_2010_062

LE POTAGER

Entre le château et le village se trouve le potager de la Renaissance, composé de neufs carrés de taille identique mais à 'lintérieur desquels les motifs géométriques sont différents. Ces carrés sont plantés de légumes dont les couleurs alternent ente elles (bleu du poireau, rouge du chou et de la betterave, vert jade des fanes de carottes) pour donner au regard l'illusion d'un damier multicolore. L'origine du jardin de légumes remonte au Moyen Age. En effet, les moines dans les abbayes aimaient à disposer leurs légumes selon des formes géométriques en particulier la croix. Les rosiers-tiges, plantés de façon symétrique symbolisent les mones bêchant leur carré.

le_jardin_potager

la deuxième influence vient d'Italie et apporta à ce potager monacal ses éléments décoratifs : fontaines, tonnelles et carrés de fleurs

Vue sur les tonnelles :

Vue_sur_les_tonnelles.

LES_TONELLES

Les jardiniers français du XVIème siècle vont réunir ces deux inspirations, monacale et italienne afin de créer le jardin ont ils avaient besoin pour les roses et les légumes nouveaux venus des "Amériques". Ils appelleront ce jardin : potager décoratif. Ces jardins ont été décrits par J. Androuet du Cerceau, architecte du XVIème siècle. Ce sont, entre autres, ses plans qui ont insipiré Joachim Carvallo au début du XXème siècle pour restituer ce jardin.

L'ARCHITECTURE DU CHATEAU

et la Cour d'Honneur

CHATEAU_2010

Galeries à arcades, fenêtres à meneaux entourées de pilastres richement décorés, hautes lucarnes au galbe sculpté, toitures d'ardoises aux fortes pentes et aux amples volumes, forment le cadre de la cour d'honneur, aux proportions d'unre rare élégance.

L'originalité de Villandry, ne se situe pas seulement dans une conception architecturale novatrice, elle est aussi dans l'utilisation qui a été faite du site pour y construire en pleine harmonie avec la nature et la pierre, des jardins d'une remarquable beauté. Une petite vallée, parcourue d'un ruisseau descend le plateau au sud vers le nord, ce qui a permis d'étager trois niveaux de jardins

Mon avis personnel : Les jardins de Villandry sont les plus beaux de ceux que j'ai pu voir jusqu'à ce jour. Le Château de VILLANDRY est à visiter absolument..

Posté par Une jarlandine à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,