07 septembre 2013

Suite de notre balade à La Tour d'Aigues, visite du village et découverte de l'Eglise Notre Dame de Romégas

Château de la Tour d'Aigues 2

 

Cher Amis bonsoir, mon emploi du temps étant assez chargé en ce moment, je n'ai pas encore trouvé le temps de terminer de vous présenter la suite de note balade du jeudi 29 août à La Tour d'Aigues, charmant village médiéval. En plus du château et des ses expositions qui a eux seuls valent le déplacement, je vous conseille la visite du vieux village. Les amoureux de vielles pierres ne seront pas déçus.

le château de La Tour d'Aigues

le château de la Trou d'Aigues

FACADE SUD DU CHATEAU

Château de La Tour-d'Aigues (entièrement rénové XVIème siècle et au XVIIème siècle, il a brûlé avant la Révolution). Il s'honore d'avoir reçu en 1579 Catherine de Médicis. Le château est classé depuis le 21 décembre 1984[

Au hasard des rues du village, des portes d’entrée remarquables ornent les façades des maisons. Datant pour la plupart du XVIIe siècle, elles montrent la richesse des décors de l’époque.

LA TOUR D'AIGUES 18

LA TOUR D'AIGUES 19

LA TOUR D'AIGUES 16

Passage de la Mairie

Une fois passé sous ce porche, voici l'entrée de la mairie dans les murs de l'ancien prieuré.

Entreé de la Mérie

 

C’est sur la place de la mairie que vous découvrirez l’église Notre-Dame-de-Roumegas (XIe et XIIe, agrandie au XIXe). Afin de recevoir une population qui ne cesse d’augmenter, elle subira du XIIIe au XVIIe siècle de nombreuses modifications :

L'Eglise Notre Dame de Romegas (= des buissons, des ronces) et son prieuré (aujourd'hui hôtel de ville) appartenaient à l'ordre des chanoines réguliers de Saint Ruf d'Avignon. Ils sont mentionnés dans les textes en 1096 et, à l'origine, séparés de l'église. Cette église en partie Romane : nef, abside et 1ère chapelle  latérale Sud à été agrandie et remaniée à plusieurs reprises.

J'aime beaucoup l'entrée de cette église sur cette place ombragée :

Enrée de l'Eglise

 

L’intérieur vaut le coup d’œil, je dirais mieux l'intérieur est magnifique, exceptionnel, avec son chœur roman et sa belle nef à quatre travées, voûtée en berceau brisé (XIIe siècle). L’église abrite de nombreuses oeuvres d'art dont une remarquable chaire, des tableaux : la descente de croix par de Volterra (XVIIe), l’Assomption de Bigot (XVIIe), la Sainte Famille d’Honoré Gourret (XVIIIe) et elle renferme aussi une belle mise au tombeau du XVIe siècle récemment restaurée.

LA TOUR D'AIGUES EXPO 2013 107

LA TOUR D'AIGUES EXPO 2013 112LA TOUR D'AIGUES EXPO 2013 113

LA TOUR D'AIGUES EXPO 2013 115

LA TOUR D'AIGUES EXPO 2013 114

 

Ci-dessous la mise au tombeau du Christ :

 

 

LA TOUR D'AIGUES EXPO 2013 108Ce groupe de la Tour d'Aigues se compose de huit personnages les plus habituellement représentés. Sculptés en ronde bosse dans la pierre calcaire des carrières de St Didier (Vaucluse), ils sont un peu plus petits que nature et disposés sur deux plans.

- au 1er plan, le corps du Christ mort repose sur un linceul que deux hommes s'apprêtent à déposer dans un sarcophage superbement ornementé. Ces ensevelisseurs sont Joseph d'Arimathie (que l'Evangile cite comme un riche juif ayant offert son tombeau pour l'hinumation) et Nicodème. ils sont habillés et coiffés avec recherche, on pourra observer les détails de leurs tenues, d'un style orientalisant plus ou moins fantaisie, qui contrastent avec la quasi nudité du Christ montrant le dépouillement de tout homme dans la mort.

- au 2ème plan, surélevé par rapport au premier, nous voyons les "proches" de Jésus : au centre la Vierge entourée par deux Saintes Femmes, à gauche Saint Jean, à droite Sainte Marie Madeleine. Ces personnages debout, dominent les horizontales du corps du Christ et du tombeau. La Vierge en est le coeur. Légèrement en avant elle est vêtue simplement d'une longue robe et d'un manteau qui lui couvre aussi la chevelure.

Notons la place  privilégiée donnée aux "Saintes Maries" dans cette composition, rappel de la dévotion particulière que les Provençaux leurs donnent. Sur la gauche, St Jean est séparé du groupe précédent. L'apôtre bien aimé du Christ le plus jeune des douze, celui auquel Jésus a confié sa mère avant de mourir, est présenté ici comme un jeune homme imberbe, à la chevelure bouclée, vétu dignement mais sans ornement superflu. Il tient la couronne d'épines. Sur la droite enfin et isolée aussi, St Marie Madeleine porte un pot contenant les baumes nécessaires à la toilette mortuaire. Elle est figurée comme une belle jeune femme dont le vêtement et la coiffure par leur élégance et leur raffinement rappellent la vie passée : ancienne courtisane convertie et dévouée au Christ. Elle garde de sa vie de pècheresse le goût de luxe, de l'élégance et du raffinement. Sa robe à belles manches "à crevés" laissant échapper le tissu de sa chemise, son cou et sa tête dénudés, son abondante chevelure bouclée en témoignent.(on se souvient que cette longue chevelure est mentionnée dans l'Evangile pour avoir servi à essuyer les pieds du Christ).

Nous ne savons de façon certaine que très peu de choses sur ce groupe sculpté les archives consultées nous ont appris qu'il se trouvait déjà dans l'église paroissiale Notre Dame de Romégas (mais pas dans la chapelle où il est auourd'hui) en 1620.

Nous ne savons rien sur son origine,, ni le nom du (ou des) commanditaire, ni celui du sculpteur, ni la date de son exécution. Toutefois, les détails des costumes : chaussures de Joseph d'Arimathie et robe de Marie Madeleine, ainsi que l'ornementation du cercueil qui le rattache à l'art de la Renaisance, permettent de situer cette oeuvre au début du XVIème siècle. Entre ce moment et 1620, où nous le trouvons mentionné dans une chapelle au fond de l'égilise, il a pu être transporté d'un lieu à un autre et nous ne savons pas s'il était, dés sa création, dans cette église....

Ces notes, à la disposition des visiteurs,  que je n'ai pas relevées dans leur intégralité,

sont celles d' Hélène Lézaud, Professeur agrégé d'Histoire.

Quel travail et quelle richesse ! Que sont devenus ces Batisseurs ? Nous ne construisons plus aujourd'hui de tels ouvrages. !

Ainsi s'achève notre visite de La Tour d'Aigues. Une matinée, très culturelle, bien remplie et pour continuer agréablement cette balade en Luberon, nous sommes allés manger au bord de l'étang de la Bonde. Qu'en pensez vous ? Connaissez-vous ce petit lac ? N'est-ce-pas un lieu idyllique ? Nous aimons yu faire une petit halte chaque fois que l'occasion nous en est donnée.

 

etang de la Bonde

 

Etang de la Bonde 2

 

Sur le chemin du retour, un autre petit arrêt. Mais je vous en parle dans un prochain message.

Si d'aventure, vous auriez envie de venir découvrir cette belle région par vous même, je vous invite à consulter le site suivant

http://luberon.fr

 

 

 

 

04 septembre 2013

Visite de Volonne pour les Journées du Patrimoine

L'Association Volonne Initiatives vous informe que pour les journée du Patrimoine, le moulin à huille de Volonne sera ouvert et si vous êtes intéressés, des visites de Volonne avec guide local seront possibles

volonne 1

.

Posté par Une jarlandine à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 septembre 2013

LA FETE DE L'AMI DU PAIN 2013 a été un succés : 1700 Pains

Fête de l'Ami du pain 2013

12 h 30 : photo prise au moment de l'apéritif sur la place de l'eglise au village.

Apéritif

 

Après l'apéritif, près de 300 convives. (nous avons refusé des demandes) se sont retrouvés sur le boulodromme autour d'une bonne table. Au menu : Pâté - pieds paquets  ou Cuisses de canard - fromages de brebis - Salade - Tartes aux pommes et pain cuits au four. Le tout arrosé de vin rouge et rosé. Une musique de la Cordillère des Andes, très appréciée, pour animer ce repas.

Repas fête de l'Ami du Pain

repas animation

La fête fut belle avec un beau ciel bleu.

A noter cependant, que seuls les artisans n'ont pas été trés satisfaits et ont peu travaillé cette année, faute de fléchage, et à cause d'un terrain accidenté dû aux travaux en cours. Beaucoup de personnes venus à la brocante ou au four, ne sont pas allés jusqu'aux artisans. A faire mieux l'année prochaine.

 

Posté par Une jarlandine à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 septembre 2013

Giogo LERDA et Patrick MARTELLINI ont signé le serment de jumelage le 1er septembre 2013

11 H 30 après la messe, Direction le Parvis du Château où les jarlandins et les italiens de Caraglio sont réunis

Photos à rajouter dans l'album photo des souvenirs :

 

 

 

 

Signature du jumelage

Signature du jumelage 2

Posté par Une jarlandine à 21:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un nouveau panneau à l'entrée de la ville pour signaler le jumelage de Château-Arnoux/Saint-Auban avec Caraglio.

Journée marathon, hier, dimanche 1er septembre pour la délégation italienne.

Dès 9 H 30 le matin, rendez-vous, à l'entrée de la ville pour dévoiler le panneau indicatif récemment installé. Voir article ci-dessous :

Panneau jumelage

Ci-dessous deux photos de l'O.T.

1150268_654364434575849_1783595936_n[1]

Jumelage avec Caraglio

Posté par Une jarlandine à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JUMELAGELa présidente de l'Association des Amis de la chappelle Saint Jean a accueilli les représentants de la Ville de Caraglio

Le Comité de Jumelage était monté en force, hier matin pour la messe de 10 H 30 à la chapelle Saint Jean.

Le Père GOTTLIEB, Curé de la paroisse, Jacqueline VENET ainsi que plusieurs membres de l'Association des Amis de La Chapelle ont accueilli la Maire de CARAGLIO et son adjointe. C'est avec plaisir que la Présidente a remis à Monsieur Giogio LERDA le livret de la chapelle qui vient d'être imprimé à l'occasion du 25ème anniversaire de l'association le 25 juin dernier. A la fin de la messe des applaudissements pour sceller ce moment particulier d'amitié entre italiens et français.

Quelques photos qui seront à conserver dans l'histoire de notre commune.

89500629_p[1]

89500634_p[1]

89500635_p[1]

89500638_p[1]

 

89500642_p[1]

Château-Arnoux/Saint-Auban, signe le serment de jumelage avec CARAGLIO, commune italienne.

Evénement, aujourd'hui, à l'occasion de la Fête de l'Ami du Pain : Hier au soir, le Maire, Patrick MARTELLINI, entouré de quelques adjoints, accueillait dans les jardins de LA BONNE ETAPE, Georges LERDA, Maire de CARAGLIO, ainsi que son adjointe, Paola FAlCO. Aprés une découverte du jardin de LA BONNE ETAPE, Jany GLEIZE avait concocté un apéritif digne du Chef. Le serment de jumelage sera signé ce matin après la messe à la Chapelle Saint-Jean dans la Salle d'honneur du Château.

Un apéritif suivra sur la place de l'église de Câteau-Arnoux. Nous vous attendons nombreux.

Ce matin 7 h 00, L'odeur du bon pain inondait déjà les rues du village. En effet pains et fougasses, étaient déjà à la vente. Une équipe de bénévoles s'affairait autour du chef d'orchestre du four : Kléber POUSSEO.

 

jumelage 2013

 

Jumelage avec Caraglio

 

 

Visite du Jardin de la Bonne Etape

 

Jany Gleize s'est fait un plaisir de nous présenter les plantes et arbustes de son jardin :

 

poivre*

Ci-dessous, un poivrier.

poivre 2

jardins de la Bonne Etape

 

 

 

Posté par Une jarlandine à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 septembre 2013

L'Atelier de Claire expose ce week-end à Sainte Tulle.

Expo Boutis

Malgré une activité très chargée ce week-end, j'ai trouvé le temps hier après-midi de me rendre à Sainte-Tulle pour aller saluer Madame MILLE, l'organisatrice d'une belle exposition de Broderie et de Boutis. L'Espace Gaston Vachier se prête bien pour ce type de manifestation. Une surface conséquente pour présenter de nombreux ouvrages réalisés par des mains de fées. Un petit aperçu de cette expo. Félicitations à toutes ces artistes. 

 

Expostition Le fil de Claire 1

Expostition Le fil de Claire 002

Expostition Le fil de Claire 3

Expostition Le fil de Claire 4

Expostition Le fil de Claire 5

 

 

Expostition Le fil de Claire 7

Expostition Le fil de Claire 8

Expostition Le fil de Claire 10

Expostition Le fil de Claire 11

Expostition Le fil de Claire 12

Vous avez encore jusqu'à mardi pour aller voir cette expo.

un petit message pour Marie, qui je sais va regarder ces photos, je n'ai pas oublié de transmettre ton bonjour à Mireille. A très bientôt.

 

 

 

31 août 2013

Histoire de Robes - Histoire de Modes - Exposition au Château de la Tour d'Aigues suite et fin.

 

 

Robe de mode

LA TOUR D'AIGUES EXPO 2013 043

Encore quelques photos pour terminer cette présentation de robes exceptionnelles :

Ci-dessous, une robe populaire Epoque fin Second Empire provenant de la Garde Freneit (var). C'est une robe en étamine de laine et soie à carreaux. Tablier en soie moiré, Fichu frangé en laine espoliné à palmettes, coiffe pointue certainement à courduro, en mousseline brodée.

Robe populaire La Garde Freinet

 

ROBES NAPOLEON III

Robe de Mode en gaze imprimée Epoque Napoléon III Corsage et jupe à volants en mousseline imprimée de semis. Manches à Padode Canezou volanté en pareille.

Sur l'arrière robe de fillette en taffetas crème Epoque Premier Empire. Provenance de Listel (Gard). Robe en faille de soie volantée dans le goût XVIIIème. Coiffe à courduro en mousseline et plumetis. Ci-dessous vue rapprochée de la coiffe.

coiffe à courduro en plumetis

Jany, je regrette mais dans cette expo, dommage pas de présentation de coiffes. je suis restée sur ma faim pour les coiffes. J'aurais bien aimé voir les coiffes assorties à chaque robe. par contre une chose inhabituelle, une présentation de plusieurs robes à l'envers Fin XIXème siècle. Dont deux de la Vallée de La Roya Une de Marseille vers 1830. On voit ainsi les récupérations de morceaux de tissus, doublure en indienne, en chanvre ou en coton ainsi que le montage. Une très bonne initiative. Je n'avais pas encore vu de présentations de robes à l'envers....

robes à l'envers

robe à l'envers 1

robe à l'envers 2

robe à l'envers 3

détail robe à l'envers 3

et pour finir une présentation de coiffes, mais des coiffes de la Vallée de La Roya, bien spécifiques et très colorées, en satin, coton, lainages, rubans, tulles et ponpons de laine.

Vue rapproché d'une coiffe de la Vallée de la Roya

Coiffes de la Vallée de La Roya

 

 

Les personnes qui voudraient aller voir cette expo ont encore quelques jours pour le faire. Bon dimanche à tous. Dans un prochain message suite de cette balade en Luberon : promenade dans laTour d'Aigues et visite de l'Eglise.

 

 

 

Posté par Une jarlandine à 21:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :