02 avril 2013

LA POUBELLE ..... une invention récente.

Depuis quelques temps le sujet de la poubelle géante prend possession de mon blog.....mais une petite recherche : D'où vient le nom Poubelle ? et depuis quand ?.??

..." En 1884, le Préfet Eugène Poubelle impose aux Parisiens l'utilisation de ce récipient qui prendra son nom : la poubelle. 1884 seulement ? C'est qu'autrefois, rien ne se perdait et tout se transformait. Nos ancêtres paysans ne jetaient rien, ils étaient sans le savoir de grands écologistes, adeptes du recyclage à 100 %. Le moindre bout de métal trouvait un emploi astucieux et les déchets organiques allaient sur le tas de fumier. les objets, même hors d'usage, étaient stockés dans les greniers, transmis de génération en génération. On recyclait alors jusqu'au purin des cochons, au crottin des chevaux étalé sur la voie publique, et aux déjections humaines, qui étaint épandus dans les champs, tandis que l'urine était utilisée par les teinturiers...

Bien sûr, c'est dans les villes que la notion de déchets est apparue. Longtemps, leur collecte ne fut pas organisée, et les immondices s'entassaient dans les rues, qu'elles empuantissaient. C'est pourquoi en 1884, imposer l'utilisation de la poubelle était déjà un grand pas en avant ....

Source : "Dans la peau de nos acêtres" de Guy Solenn

PS :

Enfant, j'étais souvent chez mes grand-parents à la campagne et je n'ai pas souvenance d'y avoir vu une poubelle. J'y réfléchis, je cherche dans mes souvenirs, mais il n'y avait de ramassage d'ordures. Effectivement nous n'utilisions pas d'emballage. Pas de bouteilles plastiques. Des bouteilles en verre qui étaient réutilisées. Des bouteilles pour le vin qui étaient tirées directement à la bonbonne ou au tonneau. Des bouteilles pour le coulis de tomates. Je revois des bidons de lait.. Le lait était tiré directement à la chèvre ou à la vache à la ferme et même dans la cité où j'ai grandi, j'allais chercher le lait à la laiterie. Nous allions acheter les produits de saison frais, fruits et légumes dans un panier d'osier. Nous n'avions pas de sacs en plastique. Si sacs il y avait, ils étaient en papier et servaient à allumer le poêle à bois ou à charbon le matin car Il n'y avait pas de chauffage central.....le progrès est passé par là, mais est-ce une bonne chose ??? ne peut-on pas limiter cette surconsommation d'emballages. Un petit pas en avant a été déjà été réalisé avec la suppresion des sacs en plastique dans les grandes surfaces. Mais pourquoi ne revient-on pas aux bouteilles en verre consignées ??? Il n'y avait pas de boîtes de conserve, ces méchantes boîtes de conserve en fer.. Il n'y avait que les conserves faîtes maison dans des bocaux en verre que nous réutilisions.....et les produits étaient plus sains, pas de colorants ni de conservateurs... Que de choses à dire, encore et encore !!. C'est un grave problème de société.... C'est l'homme qui va à sa perte. Nous sommes tous devenus des esclaves du progrès... à méditer....Essayons de changer notre comportement pour éviter les poubelles géantes ???? et consommer mieux ....Consommer des produits de saison, directement du producteur au consommateur. Redevenons plus "authentiques".

Posté par Une jarlandine à 09:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Un gâteau de bonbons pour l'anniversaire de leur Papi ......

Quoi de plus doux, qu'un gâteau pas comme les autres .... confectionné par des petites filles très attentionées mais aussi très gourmandes .....

 

GATEAU DE BONBONS

Posté par Une jarlandine à 07:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 2013

Coiffe paysanne médiévale :

 

Modèle de découpe identique à la coiffe plate du costume provençal mais avec les côtés un peu plus longs :

demi patron de ma coiffe médiévale - tissu double

coiffe plate

 Voici mon travail fini :

coiffe médiévale (paysanne)

 

 

N'est-ce pas un bon compromis entre les deux modèles ci-dessous trouvés sur Inter net ???? : J'attends vos commentaires.

 Bonnet-Greta[1]coiffe paysanne médiévale

Posté par Une jarlandine à 13:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2013

C'est le printemps : dernier week-end de mars et Pâques.

Je vous souhaite à tous un très bon week-end de Pâques.

et attention au Poisson d'Avril lundi.

 

Voici un dicton de paysan provençal au rythme des saisons :

Iéu siéu lou fres Abriéu : tout reviéu, tout grelo, tout bourrejo.

Ségas lou fèn nouvéu que verdejo e toundès li troupéu.

Pichoto plueio d'Abriéu fai bello messoun d'estiéu.

Abriéu fres, pan e vin, douno ; se mai es fres lou meissounno.

Quand vèn lou mes d'Abriéu, la seglo dis au blad : Adiéu ! lou blad ié fai : laisso veni lou mes de mai, t'aurai, emai te passarai !

 

Moi, je suis le frais avril : tout revit, tout germe, tout bourgeonne.

Coupez le foin nouveau qui verdit et tondez les troupeaux.

Petite pluie d'avril fera belle moisson d'été.

Avril froid, pain et vin donne : si mai est froid il le moissone.

Quand vient le mois d'avril, le seigle dit au blé :

Adieu ! le blé lui répond : laisse venir le mois de mai,

je t'aurai et même je te dépasserai !

 

Mais moi j'en ai assez de cet hiver interminable et je lanquis la chaleur du mois de mai.

 

Posté par Une jarlandine à 18:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Les anciens santons Ricard de Marseille ......

Bonjour à tous.

Beaucoup de visiteurs sur mon blog, (135 488) quelques commentaires, mais beaucoup de contacts directs aussi qui m'arrivent par Canalblog, comme celui-ci que je viens de recevoir. Certains me surprenent quelques fois, et d'autres m'encouragent à poursuivre car mes posts suscitent de l'intérêt ou éveillent la curiosité des lecteurs qui souhaitent en savoir un peu plus. J'essaie de répondre à tous, même si ma réponse se fait un peu attendre en fonction de ma disponibilité. Mais je les remercie tous pour leur confiance.

Aujourd'hui, j'ai eu le plaisir d'être contactée par les Editions de Marseille. Voici le contenu de leur message :

Nous nous permettons de vous présenter un ouvrage consacré aux grands santonniers marseillais Edouard RICARD (1907-1975) et Gilbert RICARD (1936). Il s’agit d’un livre de 85 pages en couleur qui rend témoignage du travail de cet atelier renommé (actif de 1947 à 2001) dont beaucoup de marseillais ont eu connaissance. Le livre est publié aux Editions de Marseille, imprimé et mis en vente via l'imprimeur américain Lulu (Raleigh, North Carolina).

Cet ouvrage est en outre un travail de mémoire puisque rien n'existait, à ce jour, sur les extraordinaires Santons RICARD de Marseille.
Si vous voulez en savoir davantage, vous trouverez, en suivant le lien ci-dessous, le détail de l'ouvrage en question :



http://methodesinstruments.pagesperso-orange.fr/various/santons.ricard.html


En souhaitant que cette publication vous intéresse, veuillez agréer , Madame, Monsieur, l'expression de nos sentiments distingués.

Les Editions de Marseille

Je vous invite donc à cliquer sur ce lien. et je ne doute pas que cette publication intéressera toutes mes amies blogueuses qui travaillent sur le santon et les crèches, je pense à Santounette, à Provence crèches,..... Ce livre doit être très intéressant.... A noter dans la liste de vos prochains cadeaux .Je vous embrasse toutes.

Posté par Une jarlandine à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mars 2013

Un paradis secret, lumineux et calme, le bonheur enfin se révèle .....dans cette bastide provençale de 1850.

Une maison en Provence.... (vous n'aurez que l'embarras du choix, car il en existe beaucoup. Oui beaucoup de maisons magnifiques prêtes à vous accueillir, souvent cachées et retirées.)....

Aujourd'hui, je vous en recommande une : Il s'agit d'un Hôtel de charme 5 étoiles, que nous avons pu nous payer le temps d'un week-end, grâce à VERY Chic par internet. Vous trouverez selon les semaines, de fortes réductions allant de 50 à 80 % de réduction sur la réservation et 25 % sur le menu.

Je vous recommande cet établissement. Je n'ai aucune critique à faire, car tout a été parfait. C'est plutôt rare....  car d'habitute mon sens critique trouve toujours un petit quelque chose qui ne va pas.

 

Si l'envie vous prend de nous imiter : des grands chefs sont là pour vous servir. Bar, Salon et restaurant gastronomique référencés dans les plus grands guides.

Ci-dessous le bar et les petits salons :

 

le bar et le salon

Philippe Boucher, Maître cuisinier de  France, disciple de Paul Bocuse et Georges Blanc, vous régalera de sa cuisine personnalisée aux saveurs de Provence.

André Testour, Directeur du Restaurant, Maître Sommelier.

 

La Salle de Restaurant

et un personnel compétent et très accueillant.

Des chambres et des suites aux couleurs chaleureuses. Des lieux de repos pour un séjour unique.

Voici notre chambre :

la chambre

La Salle de bain :

 

 

 

La Salle de Bain

Vous pourrez vous balader dans le jardin, un lieu de nature et d'harmonie.

Vue de la fenêtre de notre chambre :

 

vue de la chambre

 

Le jardin et la terrasse extérieure pris de nuit, après le repas, avant de rejoindre la chambre :

la cour intérieure de nuit

Ci-dessous, le jardin pris le matin de bonne heure, à l'heure de petit déjeuner

LE PONTEET 002 (2)

Je ne vous ai pas encore dit le nom de cet endroit : Il s'agit de l'Auberge de Cassagne au Pontet à côté d'Avignon. 35 chambres - 7 suites et une suite présidentielle.

Ci-dessous la piscine extérieure, je pense que l'été elle doit êtreprise d'assaut :

 

La piscine extérieure

Le Spa de Cassagne, un spa aux couleurs de la Provence, un  lieu unique de bien-être et de détente. Découvrez les secrets qui mènent à la sérénité....piscine et jacuzzi.

Hamman - Sauna - Salle de Fitness - Douche Chromothérapique et Salon de détente....Tout cela compris dans le prix de la chambre.

Le SPA

Et en supplément, suivant un tarif de soins proposés par l'Auberge de Cassagne et les laboratoires Suisses Hormeta, vous pourrez découvrir une large gamme de massages, de soins esthétiques pour une véritable source de relaxation et de re-minéralisation. Possibilité de cabine double (nous l'avons testée.....). Un moment d'évasion pour oublier tous vos soucis.

Premiers prix : les massage traditionnels.

Le massage Californien : ce massage se caractérise par de longs mouvements fluides et harmonieux qui ont un effet enveloppant et profondément relaxant grâce à des effleurements lents et hamonieux, suivis par des pressions glissées qui deviennent plus appuyées sur les parties du corps particulièrement tendues.

Je vous donne envie n'est-ce pas ?? et bien usez de vos charmes et il n'y a plus qu'à convaincre votre conjoint. Une petite entorse au train train quotidien, cela fait le plus grand bien.. mais  beaucoup l'ont compris, car apparemment, malgré la "crise", l'hôtel affichait complet. Pensez donc à réserver.

Vous pouvez découvrir cet auberge sur son site :

www.aubergedecassagne.com

Je prépare une cagnotte.... car j'ai très envie de refaire une petite escapade très bientôt.....dans un autre lieu, pas forcément très éloigné.

 

 

 

 

Des petits points et encore des petits points ..... mon apprentissage continue

Je m'accroche, je m'accroche..... pour un peu changer de sujet, si nous parlions boutis !!! je suis devenue une fidèle de l'atelier de "Volonne Initiatives"... et vous aviez raison chères amies boutiseuses, je crois que j'ai attrapé le virus.

Je vous présente mon premier essai de coiffe en boutis :

ma première coiffe en boutis

 

 

 

 

 

Une naissance annoncée pour bientôt : un bavoir à l'ancienne .....

et oui, la famille s'agrandit, je vais être une fois de plus grand tante. Pour accueuillir ce bébé, un cadeau fait main... mon dernier ouvrage : un bavoir à l'ancienne. (toujours un modèle pris dans l'ABC du boutis).

Et encore des petits points

 

26 mars 2013

Catastrophe non seulement écologique, mais aussi économique... pour tous les habitants du Carrefour....

LE CARREFOUR BLEONE DURANCE : ZONE SINISTREE

si le Président du Conseil Général 04 ne change pas d'Avis.

S'il n'y a pas d'autre alternative,

c'est la mort annoncée pour tout le territoire du Val de Durance....

Les Agences immobilières peuvent fermer boutique.

Les maisons ne valent plus rien  mais il n'y aura plus personne pour les acheter.

Fermeture du peu de commerces qui restent.......

S'il n'y a pas d'alternative,

il va falloir un soulèvement massif

 de toute la population ....

 

La Provence

ScannedImage-36

A lire également :

http://www.hauteprovenceinfo.com/article/26/03/2013/gilbert-sauvan-et-le-dossier-des-parrines--ne-pas-reculer-au-nom-de-linteret-general/2092

 

23 mars 2013

Pas de trève : on ne peut fuir l'actualité ......

ScannedImage-34Mais qui sont donc ces élus socialites du CG 04 ?? Se posent-ils la question de savoir par qui ils ont été élus ?? j'espère que les électeurs réviseront leur copie lors des prochaines élections. Nous ne voulons pas de la poubelle du Sydevom. C'est clair et net.La poursuite de ce projet est certainement dans l'intérêt de quelques uns, mais pas dans celui de la population du carrefour.