26 juillet 2017

Pour les chasseurs de Bécasse ......

19couverture copie

 

Rectificatif :
Dominique PIZON qui a illustré l'ouvrage du CNB '' Vous avez dit bécasse ''  demande de rectifier l'information ci-dessus.
Les éditions numérotées seront accompagnées d'une REPRODUCTION et non d'une lithographie.


09 avril 2017

Assemblée Générale des Bécassiers et Découverte du petit village de Puimichel .....

Excellente journée printanière aujourd'hui......

en ce Dimanche des Rameaux, 9 avril.

avec le grand privilège d'associer plusieur plaisirs à la fois.

L'A.G. de tous les chasseurs de bécasses avait lieu cette année

dans le petit village de Puimichel.

IMG_4819

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Puimichel est un petit village provençal perché, installé à l'Eest de la Durance construit en escalier et couronné en son sommet par une superbe église qu'il faut avoir le courage d'atteindre par la “Montée Saint Elzéar”, en pente raide (souffle exigé !) : car de là-haut, la vue à 360° sur la Provence, la vraie, sera une récompense suffisante, avec ses doux vallonnements, alternances de rectangles jaunes (les champs cultivés) et de bosquets d'arbres vert sombre (marronniers, oliviers ou cyprès). 

Mais cette église, si elle a conservé son aspect extérieur, elle est aujourd'hui désafectée a été entièrement rénovée par la municipalité sur deux étages à l'intérieur, deux grandes salles d'activités servant notamment de salles de réunion. C'est dans cet édifice que s'est tenue dès 9 h 00 tapante, ce matin, l'Assemblée Générale des Bécassiers. Pas de doute sur le sujet qui allait être abordé au vu des panneaux  qui accueillait les adhérents. J'en ai pris quelques uns en photo.

IMG_4823

IMG_4824

IMG_4826

IMG_4827

Et qu'allaient donc faire, pendant ce temps, les dames de ces messieurs qui les avaient accompagnés ??? et bien ils ne les avaient pas oubliées Tout était bien organisé ......

Commençons par la découverte du village :


Puimichel, place de la mairie

IMG_4820



La descente, par les escaliers quelque peu vertigineux, (je n'avais pas prévu des chaussures adaptées ...) a été cependant agréable, d'autant que les plus belles maisons, en pierre de taille d'un beau jaune avec des volets de toutes les nuances du bleu, sont situées tout en haut. 

Pour le reste, Puimichel est un village provençal typique, avec ses jardinets plantés de cerisiers, figuiers, ou même sapins et tout à l'entour des champs pentus de lavande .....

10 H 00 : Arrêt devant l'atelier d'une artiste peintre Belge, Arlette Steenmans, très sympathique qui nous a accueillies et fait découvrir ses oeuvres, des tableaux de peinture sur toile, mais aussi sur verre ... peinture à l'envers... et de très belles compositions avec des plumes .....

Si voulez en savoir un peu plus sur elle :

http://www.galeriesdart.net/arlette.steenmans/index.php?pg=1394

11 H 00 :  Nous voilà parties à la découverte du Télescope de la "Ferme des Etoiles" :

Au cas où vous l'ignoreriez, Puimichel et le village de l'Astronomie. En effet on peut apercevoir plusieurs coupoles.

La commune de Puimichel dispose d’un atout conséquent car elle abrite non seulement plusieurs observatoires mais également des professionnels de l’astronomie dans le domaine de l’optique et de la mécanique de précision. Nous nous sommes donc rendues chez l'un deux qui nous a fait découvrir sa coupole et regarder dans son télescope. Nous avons pu, ainsi, chacune à notre tour, voir "Vénus" et découvrir le soleil sous deux aspects (en vert et en rouge)....Fabuleux ! Mais je ne m'attarderai pas dans des explications beaucoup trop compliquées pour moi ....

IMG_4821

IMG_4822

.

Midi approche... nous allons retrouver nos chasseurs de mari ... C'est le moment de l'apéro... Nous redescendons ensuite sur la place du village pour prendre un repas commun à l'unique "Bistrot de Pays". Ambiance assurée car découverte..... encore une !.... parmi les convives à table, un chasseur qui se démarque des autres : Un écrivain, romancier, et conteur, Robert Del Pia qui nous a récité quelques uns de ses poêmes au moment du dessert.

IMG_4828

 

Robert Del Pia nous a dédicacé son dernier livre :

LA CHASSE.... MA VIE

Soixante-dix ans de souvenirs et de passion.

 

J'y reviendrai dessus, dans un autre message.

Encore une journée bien remplie, très agréable et enrichissante, riche en découverte...

Le moment est venu de se séparer. Monsieur Le Maire de Puimichel  remet à chacune des dames présentes, un vaporisateur d'huile essentielle de lavandin produite et distillée à Puimichel. 

Un grand merci à tous ceux qui ont organisé cette journée.

Bonne semaine !

18 décembre 2016

Retour de chasse fructueux..... Belle saison !

Les bécasses sont dans le coin et les lièvres pas loin. Félicitations au chasseur pour son coup du fusil et à sa chienne qui ne laisse rien passer.

Pas besoin d'aller chez le boucher cette année pour les fêtes : Gigot de chevreuil rôti arrosé au vin blanc - Bécasses - civet de lièvre et daube de sanglier .......

RETOUR DE CHASSE 18 DECEMBRE 2016

Posté par Une jarlandine à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 novembre 2016

Ces belles qui nous viennent du froid ..... de Russie ...

Elles sont arrivées chez nous "en Provence" .... 

Ce matin la météo était favorable...un bon présage... Trois au tableau de mon chasseur de mari. Un régal !

IMG_4373

Posté par Une jarlandine à 16:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
12 novembre 2016

Photo d'automne .... Retour de chasse

Première bécasse de la saison :

IMG_4356

Posté par Une jarlandine à 14:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
23 novembre 2015

TRADITION : la chasse au lièvre "commun"ou "brun" en Haute-Provence :

c'est à coup sûr le gibier sédentaire rencontré sur le plus grand nombre de communes de France, car il reste présent pratiquement partout. des grandes plaines du Nord à la garrige du Midi, en passant par la moyenne montagne et chez nous dans le Val de Durance. Rongeur de la famille des léporidés, c'est le gibier universel par excellence ! Il porte aussi le nom de "capucin".

Pas besoin de chasser le lièvre en battue, d'être au poste ni d'avoir un chien courant. Le lièvre se chasse aussi au chien d'arrêt, il suffit de parcourir le territoire pour faire partir un animal, dont le tir ne présente pas de grandes difficultés et en plus si c'est un bon chien d'arrêt, il est très heureux et fier de vous rapporter le lièvre, comme cela est le cas ici 

Et devinez le poids de celui-ci : 5 k 300. Qui dit mieux ?? Une très belle bête. le festin du Roi pour mon repas de NOEL.....

 

la chasse au lièvre

Posté par Une jarlandine à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2014

Retour de chassse aux perdreaux dans le Val de Durance.

Belle journée d'automne aujourd'hui ! et mon chasseur de mari s'est régalé avec sa chienne : un amour de chienne ...... Seul petit hic, il va falloir que je plume ...... Mais bon, un perdreau au petit salé et aux herbes de de Provence, un régal ....

IMG_2237

14 décembre 2013

Une tradition ancestrale : la chasse à la Bécasse

Un beau coup de fusil, ce matin .....

A chaque saison, sa chasse, le mois de novembre marque le début de la saison bécassière. On dit que le setter anglais et le chien par excellence de la chasse à la bécasse, mais je peux vous dire qu' un épagneul breton peut être excellent aussi. Notre chienne, rien ne lui échappe et s'il y a un gibier, à plume où à poil, je peux vous dire qu'elle marquera l'arrêt à coup sûr. Cette saison de chasse a été très bonne. Certainement que mon chasseur de mari y est aussi pour quelque chose, c'est rare qu'il manque son coup.

Il y a de nombreuses "remises" sur le territoire de notre commune. La chasse à la becasse est une chasse solitaire et silencieuse, mais je pense que c'est aussi le cas pour les autres gibiers. Toujours est-il que le travail du chien sur cet oiseau sauvage et vagabond est magnifique. on ne s'improvise pas bécassier, Seule l'expérience et la complicité avec un bon chien peuvent transformer un chasseur de "tout venant" en bécassier efficace.

D'abord pour chasser convenablement il faut bien connaître les remises de l'oiseau, ces emplacements mystérieux qui l'attirent comme l'aimant.  Puis commence une partie de cache cache car la bécasse s'y connaît pour brouiller les pistes.

retour de chasse

Nous aurons donc de la bécasse pour notre repas des Fêtes. Il me reste à trouver la bonne recette.