29 mars 2017

Excellente journée hier, entre amis autour d'une bonne table et à la découverte du petit village de Volonne...

Un grand merci au maîtres de maison qui nous ont très bien reçus et à nos amis visiteurs pour leur gentillesse et leur sens d'ouverture .....!

Elle n'est pas belle la vie ! un bon repas entre amis et une bonne balade dans le petit village très pittoresque de Volonne.

Vraiment dommage je n'avais pas pris mon appareil photo. Nous avons bien pris de très belles photos avec un téléphone, mais un petit souci, en les transférant sur l'ordi elles ressortent toutes brouillées, comme si elles étaient protégées. Je ne suis pas assez câlée pour comprendre ce qu'il s'est passé. Je suis désolée.

La dernière étape de notre visite, le château de Volonne, inscrit depuis 1987 à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, n'est plus aujourd'hui qu'un édifice remanié, dont un visiteur pressé aurait quelque peine à imaginer l'étant et l'environnement anciens. il renferme un vrai joyau, un escalier à décour de gypseries classé Monument Historique en 1992 - qui forme l'un des plus beaux ensembles décoratifs des Alpes du Sud.

Je vous en avais déjà parlé lors d'une précédente visite patrimoniale guidée. Mais je ne peux m'empêcher du plaisir de vous faire partager ces très belles vues.

 

HALL D'ENTREE.

Rampant de la première volée descendante. Elle présente un caissonnage de panneaux entrelacés ornés de rosaces et de fleurons alternant avec des bouquets de feuillage sortant de vases.

visites des châteaux 2 OCTOBRE 032

volonne 2

 

gypseries 2

VOLONNE 3

VOLONNE 4

VOLONNE 5

 

 

La première volée montante présente elle aussi un ensemble de caissons ovales et carrés alternés sur fond de trophées d'armes et autres angelots. la composition très compartimentée de ce rampant comme de celui de la première volée descendante, sur un shéma classique inspiré du Louvre, est très caractéristique de l'art provençal des années 1610-1630. De tels caissons géométriques reliés entre eux par des traverses ornent ainsi l'escalier d'honneur du  "grand-château" de la Roque d'Anthéron réalisé entre 1605 et 1612 pour Annibal de Forbin, oncle à la mode de Bretagne de Melchior de Valavoire.

volonne 12

 

Détail du deuxième repos.

volonne 13

 

Rampan de la quatrième et dernière volée montante : Elle offre un magnifique réseau de rosaces et de feuillages pris dans les méandres de larges entrelacs plats sans motif.

volonne 14

 

 

une vue sur les monogrammes du deuxième palier.

volonne 15

volonne 16

 

Vous pouvez retrouver toutes les explications sur cet escalier et le château de Volonne

sur  le Bulletin de la Société Scientifique et Littéraire des Alpes de Haute-Provence

N° 335-336

 


20 août 2016

Aprés-midi du 15 août MOULINS ville déserte nous nous rendons à CHARROUX...... Découverte d'un des pus beaux villages de France.

Lundi 15 Août, début d'après-midi, nous arrivons à Moulins, notre dernière étape. Reconnaissance des lieux, nous nous rendons sur la place qui est déserte, une petite halte à l'église qui elle, est ouverte :

IMG_4122

Mais de Moulins, ville très étendue et trop urbanisée à mon goût, je ne ramenerai que la photo de ce parterre de fleurs qui a été réalisé pour le dixième anniversaire du Musée du Costume sénographique. C'est une ville fantôme en ce lundi 15 août où tout est fermé.

 En effet, à Moulins se trouve le Centre national du Costume de scène qui est un musée unique au monde consacré au patrimoine du spectacle vivant et de la mode. En 2016, le CNCS célèbre ses 10 ans et a débuté cette année anniversaire avec une exposition des plus beaux costumes provenant des spectacles des Arts Florissants du 9 avril au 18 septembre 2016. Prés de 150 Costumes de scène issus de différentes productions, joués sur les plus grands scènes françaises, l'Opéra national de Paris, l'Opéra comique, dans de prestigieux festivals et aussi à Vienne, à Madrid ou à New YorK. J'imagine que cette exposition méritait d'être vue, et me connaissant j'y aurais passé des heures à observer tous les détails de ces costumes, mais ce n'était pas à projeter pour un 15 AOÜT....... Vraiment dommage.

IMG_4123

IMG_4124

 

Chapeau Monsieur le Jardinier .....

 

Une petite halte sur les bords de l'Allier pour se frafraîchir où une serveuse nous recommande la visite de "CHARROUX" classé parmi les plus beaux village de France. Elle pense que CHARROUX étant un village touristique, l'office de Tourisme et les boutiques devraient être ouverts. Nous suivons donc ses conseils et nous voilà repartis dans la campagne du Pays Saint Pourçinnois. Une occasion de parcourir tout ce terroir qui s'étend à perte de vue.

Au bout d'une bonne demi-heure, nous arrivons à Charroux

IMG_4146

Ancien castrum gallo-romain puis ville franche à partir de 1245, Charroux comptait parmi les places fortes du Bourbonnais avec sa citadelle, son tribunal, ses églises, son couvent et sa commanderie des Templiers. Située au bord de la grande Limagne d'Auvergne, la ville ne fut pas épargnée par la Peste, la Guerre de Cent ans et les guerres de religion du XVIème siècle. Malgré ces nombreuses attaques, Charroux où l'on parlait déjà occitant, a gardé sa superbe figure de ville fortifiée, exhibant fièrement sa magnifique église Saint Jean-Baptiste, son centre historique et bien d'autres monuments et curiosités exceptionnels.

 

De ce qui fut dès le Moyen-âge une ville fortifiée autonome, avec ses privilèges et son administration, Charroux a conservé la complexité et l'étendue d'une structure urbaine et seuls ses demeures bourgeoises de pierre, ses places et ses nombreux puits attestent que vécut là une population de marchands et d'intellectuels, riches et cultivés.

La Rue de la Poulaillerie, la Rue de l'Horloge, la Rue de l'Auditoire pavées de grosses pierres, sont bordées de belles façades sculptées, édifiées du XVème au XVIIIème siècle, la Maison du Prince de Condé en est un excemple frappant. Au centre, la Cour des Dames, cernée par des bâtiments à façade concave, faisait office de place où se rassemblaient et se féfugiaient les bourgeois de la ville. A l'ombre de l'église médiéavale, Saint Jean-Baptiste, se tient l'une des plus vieilles maisons de Charroux, à pans de bois et encorbellement, construite à partir du XIVème siècle. lmorsqu'on a franchi la Porte d'Oreient du XIIIème siècle où la Porte de l'Horloge et son Beffroit du XIVème siècle ou passé la Halle du XIXème siècle qui jouxte le corps de garde surveillant la Porte disparue du Guichet, on pénètre au-delàa de la première enceinte dans les faubourgs.

Ce patrimoine unique est soigneusement entretenu par les Charlois, la Municipalité et l'Amicale des Monuments Historiques et des Sites de Charroux.

 

A l'office de Tourisme, une charmante hôtesse nous remet un plan en nous souhaitant une bonne visite. C'est un charmant village qu'il faut prendre la peine de visiter avec des boutiques toutes plus belles les unes que les autres .... de nombreux artisans qui travaillent les vitraux, le fusain, la soie, la laine, des bijoux et calligraphie, des sculpteurs faïenciers, des objets Déco, de la peinture sur verre,  de l'Epicerie fine et produits régionaux, une maison des Horloges ( une belle exposition d'horloges anciennes....) ..... une savonnerie, des bougies, une boutique Art du feu avec des perles de murano ..... etc... 

Ci-dessous, le Belvédère, construit en 1848, avec un magnifique arbre.

Il offre un superbe point de vue sur la plaine et le plateau du Peyrou.

IMG_4125

Après le passage de la Tour de Guet nous découvrons l'Eglise Saint Jean-Baptiste, dont la partie la plus ancienne date du XIIème siècle. Nous nous y reccueillons un moment. sommes surpris, à l'entrée de l'église du côté droit une reconstitution de la Grotte de Lourdes :

 

IMG_4126

 

 Après l'Eglise, nous arrivons sur la Rue de l'horloge, où nous apercevons une maison à colombages : sur la photo ci-dessous à droite. Maison construite au XIVème siècle :

IMG_4127

 

Dans cette rue, nous découvrons la "Maison de l'Horloge", Une collection magnifique d'horloges anciennes et de mécanismes du16ème au 19ème siècle d'horloges d'édifices.

http://horloges.charroux.com

 

 

IMG_4128

Porte de l'Horloge ou Beffroi :

au XVIIème siècle, cette horloge était chérie comme un véritable trésor.

La cloche sonne les heures depuis 1549.

IMG_4130

 

Passage vers Cour des Dames ou Citadelle : Place centrale de Charroux où la population se réunissait.

IMG_4131

 

Dans un coin, une très belle statue, que je verrais bien au coin de ma piscine.....

Ceux qui me connaissent le savent, j'aime beaucoup ces petits (ou plus grands) chefs-d'oeuvre.

 

 

IMG_4132

 

Sur cette place des dames, de charmantes boutiques qui ont su garder leur cachet d'antan

nous ouvrent leurs portes :

Comme ci-dessous une cave avec de bons crûs et des jus de mommes ...

caves

 

et une très belle galerie de tableaux qui m'on conquise.

J'étais en admiration devant les peintures de cet artiste....

Mais je vous présenterai ce peintre dans un message séparé.

 

IMG_4137

 

A présent nous laissons la Cour des Dames derrière nous,

 IMG_4142

 

IMG_4143

 

 

et passonspar la Porte d'Orient, attennante à la Maison du Prince de Condé. 

Son arc de porte date du XIIIème siècle.

 

IMG_4144

 

IMG_4145

 

Ce fut une bien belle visite.....

Si d'aventure vous vous rendez dans le département de l'Allier,

n'hésitez pas à vous rendre à CHARROUX.

Posté par Une jarlandine à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 août 2016

Suite de notre petite escapade en Normandie ....... Mariage à SANNERVILLE :

Qui a dit qu'il ne faisait que pleuvoir en Normandie .....?? Nous avons eu un beau soleil tout le temps de notre séjour.... quelle chance.

Arrivée à Sannerville vendredi en début d'après-midi .... repérage de l'emplacement de la Mairie et de la Salle des Fêtes où se déroulera la fête Samedi soir. une mairie très fleurie : SANNERVILLE est une petite ville du Calvados, à proximité de CAEN.

IMG_4055

IMG_4054

IMG_4056

IMG_4057

 

Un petit lavage de la voiture au passage,

et nous nous sommes attablés un moment à la terrasse d'un bar,

et là, vous ne devinerez jamais qui déambulait dans les rues, en agitant une clochette : Un rémouleur ......

Christophe Lacrain parcourt les villages avec son chariot de rémouleur. Vendredi, il était de passage pour affûter ciseaux, couteaux, lames de tondeuse et tout objet tranchant. Il sera à Ouistreham la semaine prochaine. | 

Dommage, je n'ai pas pensé à le prendre en photo.

 Nous nous rendons ensuite à l'hôtel où nous avons été hébergés pendant deux jours.

 

portable JM 1 035

 

Nous sommes prêts pour faire la fête pendant deux jours .......!

Notre visite de Cluny s'achève ..... avec la découverte d'une chambre d'hôte et d'un Resto ......

Un excellent après-midi de Touriste ....On y prend vite goût ! A présent il nous faut repérer la chambre d'hôte qui se trouve sur les hauteurs de Cluny dans la campagne .....

Si d'aventure vous passiez par là, je vous recommande cet endroit, car nous avons été très bien accueillis par les propriétaires. Un endroit calme sur les hauteurs, d'où l'on a une belle vue sur la ville de Cluny, l'abbaye, les haras ..... Une chambre confortable.... et un copieux petit déjeuner avec des confitures faites maison ..... Rien à redire.

IMG_4053

IMG_4050

 

Hormis le petit déjeuner, pas de table d'hôte.

Par contre si vous arrivez avec votre pique nique, une cuisine est mise à votre disposition......

Ce soir là, nous choisissons de nous rendre dans un Resto de la Ville :

Le potin gourmand cluny

 

 

Le lendemain, nous reprenons la route pour La Normandie.....

18 août 2016

CLUNY : Promenade dans les rues ......

Entrée dans l'Eglise :

IMG_4044

IMG_4045

IMG_4046

 

Dans les rues, des boutiques, comme je les aime.....

et même des dentellières ......

IMG_4047

IMG_4049

IMG_4048


17 août 2016

Petite escapade en Normandie.......... avec arrêt à CLUNY : en Bourgogne....

Amical bonjour à tous les visiteurs de mon blog, j'étais aux abonnés absents ces deniers jours car avec ma moitié, nous avons fait une petite escapade en Normandie pour nous rendre au mariage de notre nièce : une provençale qui a unit sa destinée à un Normand......

mais se rendre en Normandie d'une seule traite...... un peu pénible à notre âge... autant en profiter pour faire une halte et visiter un lieu de la France profonde que nous nous ne connaissions pas encore. C'est chose faite. A l'aller, nous avons choisi CLUNY avec la visite de la célèbre Abbaye ........ du moins ce qu'il en reste. Je partage avec vous mes photos qui vous donneront peut-être envie d'aller découvrir vous aussi ce lieu exceptionnel ..... chargé d'histoire ......

 

CONNAÎTRE L'ABBAYE DE CLUNY était mon désir.

Indépendante et puissante. Guillaume le Pieux fonde l'abbaye en 910, directement placée sous la protection de Rome. Son abbé jouit d'un rôle de médiateur entre les pouvoirs politiques et le pape. Cluny est la maison mère de 1 400 dépendances. Vendue comme bien national en 1798, l'abbaye est démantelée, et son église, presque détruite.

 

Abbaye de Cluny

Le clocher de l'abbaye

Présentation sommaire prise sur Wikipédia pour planter le décor de mes photos qui vont suivre :

L'abbaye de Cluny fut fondée en 909 ou 910 par le Duc d'Aquitaine et Comte d'Auvergne Guillaume 1er. Cluny est le symbole du renouveau monastique en Occident ; l'abbaye fut un foyer de réformation de la règle bénédictine et un centre intellectuel de premier plan au Moyen Age classique.

Jusqu'à la reconstruction de Saint Pierre de Rome qui sera plus longue de 4 mètres, cinq siècles plus tard, l'abbaye fût la plus grande église de la chrétienté.

À la suite de la Révolution, l'abbaye, devenue « bien national », sera vendue et démontée au profit de marchands de biens. il ne subsiste aujourd'hui que 10%. Les Haras Nationaux seront construits sous l'impulsion de Napoléon sur le site de l'abbatiale.

Les bâtiments de l'abbaye abritent depuis 1901 l'un des centres de l'école d'ingénieurs Arts et Métiers Paris Tech, ce qui fait de Cluny la plus petite ville universitaire de France.

Avec 135 000 visiteurs en 2011, c'est l'un des 5 sites les plus visités de Saône-et-Loire.

Ordre de Cluny

Au début du xe siècle, naît en l'Église catholique la volonté de réformer l'ordre monastique. Cette restauration s'appuie sur la Règle de Saint Benoît, un règlement qui régit dans ses moindres détails la vie monastique, pour respecter l'observance. Cette Règle initiée par saint Benoît de Nursie au vie siècle connaît un important développement, notamment grâce à l'action de Benoît d'Aniane trois siècles plus tard. Mais elle est limitée par les traditions qui se développent dans les abbayes, et par la méconnaissance de la Règle. Cluny va alors s'imposer en groupant un nombre croissant de couvents, et va devenir le centre du plus important ordre monastique du Moyen Age, rayonnant sur toute l' Europe

Seconde Guerre mondiale

Durant l'occupation, un important réseau de résistance se mit en place en Saône-et-Loire, alors coupée en deux par la ligne de démarquation, au centre duquel Cluny joua un rôle majeur. Le département regroupe alors un nombre important de foyers communistes et les maquis sont faciles à mettre en place dans cette région boisée. Pour faciliter les communications, les maquis mettent en place un complexe réseau téléphonique clandestin à l'échelle du département, permettant d'échanger entre maquis. Cluny est alors surnommée « Lyon » pour tromper l’ennemi et est reliée à Salornay-sur-Guye dite « Détroit », Saint-Gengoux-le-National « Oslo », ou encore à Charolles « Québec ». Ce réseau, construit en 1944 s'étirera sur plus de 1 100 km de câbles.

À partir du débarquement, Cluny devient le véritable centre logistique de la résistance. Le 11 août 1944, les 2000 soldats allemands de Mâcon reçoivent l'ordre de détruire cette résistance, devenue le régiment de Cluny. L'affrontement eu lieu au col du Bois Clair : les résistants réussirent à barrer l'accès à la ville, par les tunnels de chemins de fer. Pour faire plier les résistants, la ville sera bombardée 2 fois ce jour là, sans succès. Cluny, partiellement détruite, devient alors la première ville libérée en Saône-et-Loire4.

ou mieux voici la vidéo de présentation de ce lieu grandiose et exceptionnel :

Abbaye de Cluny, Label Patrimoine Européen

 

Comme à chaque fois que nous arrivons sur une place inconnue, nous nous sommes rendus à l'Office du Tourisme qui nous a remis un plan et nous a informés qu'une visite guidée allait demarrer dans cinq minutes .... Donc pas de temps à perdre. Nous voici devant l'abbaye pour une visite commentée ..... très très instructive ......

IMG_4018

 

 

Sur la place du 11 août, nous découvrons en face :

 

IMG_4020

 

Sur sa façade, une plaque :

IMG_4019

IMG_4021

 

et voici l'Abbaye :

IMG_4022

 

IMG_4023

IMG_4024

IMG_4025

IMG_4026

 

 

une chapelle intérieure : 

IMG_4028

IMG_4029

 

IMG_4030

 

IMG_4027

Le couloir avec les classes de ce qui est aujourd'hui l'école d'ingénieurs Arts et Métiers Paris Tech

et voici, l'escalier interdit au public qui monte aux chambres des étudiants qui sont actuellement en vacance.

IMG_4031

 

 

 

 

IMG_4032

IMG_4033

 

IMG_4034

IMG_4035

 

Vue extérieure de l'Ecole d'Ingénieurs des Arts et Métiers :

IMG_4036

 

Au fond de ce jardin, à droite sur la photo ci-dessous, on aperçoit le Farinier :

Intérieur surprenant..... à découvrir.

 

 

IMG_4039

IMG_4037

 

 

Le Baron de TRIQUETI

Le Centre des monuments nationaux organise depuis de nombreuses années des expositions d'art conemporain dans les monuments.

En 2014, l'artiste Xavier Veilhan a été invité à présenter l'oeuvre intitulée Le Baron de Triqueti. Cette oeuvre qui sert de socle, de support d'exposition, fut réalisée en 2006 pour une exposition du grand palais à Paris. Installée pour 3 années, l'exposition 2016 est le dernier épisode du parcours dans la sculpture contemporaine.

Les institutions partenaires (Le Musée des Beaux Arts de Dijon, le Consortium, le FRAC Bourgogne) ont permis d'exposer au public des oeuvres sculptées du XIXème, du XXe et du XIX siècle. Illustrant ainsi différentes périodes de création. Le commissariat de chaque exposition a été assuré par l'artiste lui-même, reflétant ainsi une part de sa perception de l'art des derniers siècles.

Pour la dernière année de présence de cet artiste à l'abbaye de Cluny, l'exposition propose exclusivement des oeuvres de Xavier Veilhan. Des créations qui s'échelonnent de 1993 à 2 016 et permettant un parcours privilégié dans l'oeuvre de Xavier Veilhan.

La Salle basse du Farinier, nommée le cellier, a été choisie pour accueillir cette exposition afin de créer un dialogue privilégié entre les oeuvres présentées et l'architecture. le socle jaune renvoie la lumière sur les pierres des voûtes et baigne ainsi tout l'espace d'une lumière dorée.

L'architecture et la création contemporaine se rencontrent à Cluny et apportent un nouvel élément d'interrogation sur la grandeur de ce lieu. Le Moyen âge omniprésent, le XVIIIe siècle grandiose et les artistes contemporains dialoguent, se confrontent et ouvrent la porte à un nouvel imaginaire.

IMG_4038

 

Suite de notre visite dans message suivant .....

02 août 2016

C'est l'été .... le temps des balades ...Bienvenue chez nous en Provence .....

Du côté de Manosque ..... de très belles prises de vue :

Et si on se promenait ... à Manosque !

17 avril 2016

Une petite escapade en Provence : Découverte du Domaine "VAL JOANIS".

Temps très couvert en ce dimanche de printemps 17 Avril. Nous avions prévu aujourd'hui une petite balade dans le Vaucluse..... mais devant l'incertitude du temps nous avons un peu hésité à partir ce matin. Cependant, le temps semblant se relever, c'est en début d'après-midi que nous avons  pris l'autoroute jusqu'à Pertuis pour nous rendre au Château Val Joanis qui justement fêtait aujourd'hui le Printemps et ouvrait ses portes au public. il aurait été dommage de manquer cette occasion.

IMG_3708

 

L'Histoire comme paysage :

 

Installé sur le site d'une ancienne villa romaine,

le château Val JOANIS fut la demeure de Jean de Joanis,

secrétaire du Roi Louis III de Naples.

 

IMG_3718

 

IMG_3717

 

Voiric pour la partie Privée, de vielles pierres qui parlent ...

un endroit comme je les aime !

 

IMG_3719

Les 400 hectares de nature qui entourent le domaine se répartissent de manière équilibrée entre vignes, pinèdes et oliviers, formant ainsi un paysage typique du Luberon. Un tableau magnifique ......

Nous pénétrons dans le domaine par un petit chemin qui défile au milieu des vignes et oliviers parfaitement taillés ....

La nature des Sols et le climat très favorable à la culture de la vigne permettent de produire des rouges puissants et élégants  ainsi que des rosés frais et gourmants majoritairement issus des cépages syrah et grenache. les blancs friands et racés sont notamment élaborés à partir de viogner, rossanne et grenache blanc. 

Mais ce que je voulais voir avant tout c'est "Le Jardin",

un jardin remarquable :

Le jardin qui s'étale sur trois terrasses à l'abri du mistral est proche de ceux qui existaient au XVIIIème siècle. le potager à l'ancienne assurant autosuffisance en légumes et fruits, cohabite harmonieusement avec l'importante collection de vivaces, roses et autres epsèces méditéranéennes. Rien à redire dans la taille de ce jardin.... jugez en par vous-même J'ai pris quelques photos :

IMG_3700

 

Voici l'entrée pour le public ...

IMG_3699

 

et le Jardin :

IMG_3701

IMG_3703

IMG_3704 (2)

IMG_3705

IMG_3707

IMG_3710

IMG_3711

IMG_3709

 

Un escargot se promenait par là :

IMG_3712

 

IMG_3702

20160417_150307

 

Quelques photos souvenirs :

 

Domaine Val joanis

 

 

Beaucoup de monde dans les allées.... Finalement il n'a pas plu....

 

IMG_3715

 

Dans la cour principale, autour de la pièce d'eau, des exposants proposaient des produits régionaux

et des plantes. 

Le soleil étant réaparru,  Les dames  pouvaient même essayer des chapeaux.

IMG_3714

 

 

C'était ma visite du jour,

La visite d'un jardin Remarquable.

Bonne fin de soirée à vous tous.

05 avril 2016

La traversado pourvençalo 2016

A tous les copains marcheurs qui étaient itnéressés par la Traversado, voici les infos et contact pour la marche, que j'ai récupéré dimanche. Bernadette, je te l'envie aussi par mail.

ScannedImage-2

ScannedImage-3 (2)