Le sujet fédère autant qu'il divise.

Arrêter de se colorer les cheveux, un vrais parcours pas si évident. Dans le regard des gens, arrête-t'on d'être une femme...? Devient-on une vieille ? si l'on arrête de se colorer les cheveux ?

Vieillir ou rajeunir ? Est-ce que cela tient dans la couleur de ses cheveux ?

Pourquoi ne pas tout simplement s'embellir en s'assumant comme la nature le veut ? Mais c'est une aventure pas simple que cela.

La transition entre cheveux colorés et cheveux blancs est un cap très délicat, une phase difficile.

C'est celle que j'ai décidé de traverser à 65 ans. (pour la deuxième fois....) J'ai entendu parler de "l'effet zèbre" et bien c'est tout simplement ce à quoi je dois ressembler en ce moment. Voir les photos du message précédent prises hier. 

ça surprend l'entourage, surtout son mari...(à cause de qui d'ailleurs j'avais craqué lors de mon premier essai). C'est décidé. Fini les couleurs..... A suivre.