14 février 2013

Alice la Famboyante : une femme ambitieuse, manipulatrice et libre, bien avant l'heure ..

Marre de l'hiver, marre de la neige, marre de ce froid.......!

Maintenant vous le savez j'apprécie les bouquins "Terres de France". Alors quand je veux penser à autre chose, je me plonge dans une "Histoire", c'est ma thérapie.

En ce moment, à travers ses ouvrages, je découvre Hubert de Maximy.

Hubert de Maximy est né en 1944 à Craponne-sur-Arzon (Haute-Loire), il a été producteur et réalisateur de documentaires à la télévision. Quelques uns de ses livres portent sur les enquêtes policiaires au Moyen Age et à la Renaissance. Je ne suis pas attirée par le genre policier mais par contre il s'intéresse aussi au monde paysan du XIXème siècle, et dans ce domaine, je dirais qu'il excelle et j'apprécie beaucoup ses histoires. Il s'est inspiré, pour l'écriture de ce livre, de la vie de ses grands-parents, qui furent les plus importants fabricants de dentelle du Puy au début du siècle dernier.



Dans le destin d’Honorine écrit par Hubert de MAXIMY, (voir un de mes messages précédents) les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment de littérature . J'ai beaucoup aimé ce roman qui ferait une excellente adaptation télévisée.

Après "Le destin d'Honorine", il faut bien sûr lire la suite : "Alice la flamboyante".. qui n'est autre que la fille d''Honorine.

... choyée par son père mais élevée à la dure par Honorine, sa mère, qui n'a pas oublié son enfance misérable, Alice Chalençon apprend tout de la dentelle de luxe car son destin est écrit : reprendre la fabrique.

Cela se produira brutalement à l'aube de ses vingt ans. Séduisante, cynique, à l'aise dans la grande bourgoisie comme au contact des dentellièes, elle gère l'entreprise avec ruse, se jouant des affairistes locaux comme des courtisans cupide de Napoléon III.

Précurseur de la mode, elle convaincra les fondateurs des grands magasins mais tombera amoureuse d'un doux idéaliste qui l'entraînera dans le drame terrible que fut la fin de la Commune .....