11 octobre 2011

LA MAISON DU COSTUME et de LA DENTELLE à ABRIES .... dans la Vallée du Haut Guil

Malgré des températures très clémentes en ce mois d'octobre, nous allons hiverner la piscine. Les petites filles ont repris le chemin de l'école, le calme est revenu dans la maison, j'ai donc un peu plus de temps disponible pour vous mettre en ligne la suite des photos prises dans le Queyras. Il était prévu dans notre programme, que nous consacrerions au moins une journée à ABRIES. C'est chose faîte, car je tenais absolument à aller voir cette maison du costume d'autrefois : rencontre d'une histoire et d'une culture, dans les salles voûtées du Presbytère d'Abriès, à côté de l'Eglise, un voyage dans le temps ...

Avant d'entrer dans les lieux, sur le mur, vous apercevez cette très jolie dentellière :

 

une très belle dentellière peinte à même la façade

 

Pas de doute, nous sommes à la bonne adresse, mais attention aux heures d'ouverture, ce n'est pas tous les jours.

Musée du costume d'Abriès

 

 

 

La collection rassemblée par l'association auprès des familles du Queyras et de l'arc alpin  nous fait découvrir la vie aux siècles passés dans les Escartons.  Cet espace est assez restreint, mais bien agencé.

 Sur la terrasse des tambours du Queyras sont à votre disposition si vous voulez vous initier à la dentelle.

 

 

Les carreaux

 

 

A savoir. la saison s'est clôturée par la fête de la dentelle alpine transfrontalière le 10 Septembre. (voir l'annonce faite ci-dessus sur la panneau à l'entrée). Ma soeur s'est rendue à cette rencontre, et m'a raportée une bien triste nouvelle que ce musée était menacé de fermeture. C'est vraiment injuste, après tout le travail et l'investissement de membres de cette association. J'ai rudement bien fait de prendre ces quelques photos car elles, resteront et témoigneront au moins de ce qu'était cette maison où l'on retrouve la présence de nos aïeux.

 

LA MAISON DU COSTUME D'ABRIES

 Nous entrons donc dans la première salle, nous sommes dans l'entrée de la maison.

Les capes

 Sur les cintres de gauche à droite :

Une cape en drap de laine portée en hiver pour protéger du froid, elle est doublée sur la partie haute d'une fourrure au miieu du dos.

Un mantelet noir réalisé au crochet. il est en laine.

Le caraco. Il est exposé pour vous faire admirer la confection, les finitions à la main. C'est un objet précieux. Il se ferme à l'aide de 14 boutons. (j'ai bien noté les boutons...!!) La finition du caraco est en velours.

Une cape en drap de laine ayant appartenu à un facteur. Regardez sur les boutons

 

En dessous les chaussures des plus anciennes au plus récentes. les chaussures de couleur rouge sont des chaussures de ski, l'encoche au talon permettant de fixer la lanière du ski. Le Queyrassin est un fin cordonnier. Les chaussures sont en cuir, doublées et cloutées. 

l'armoire

Ci-dessous les châles :

 

 fichus

 

 Le mot d'origine persane (schall) désigne un espèce de tissu carré ou rectangulaire venue d'orient dont se parent les aristocrates après la campagne d'Egypte (le Général Bonaparte offrit à Joséphine un châle de cachemire). Sous Louis Philippe et Napoléon III, le châle se démocratise.

Les châles représentés ici ont été portés dans le Queyras mais sont rarement de fabrication locale car on les retrouve en Italie et en Maurienne. Ils étaient commercialisés par les colporteurs ou sur les foires. Les plus anciens sont en fils tirés.

On retrouve des châles en soie brochée ou en étamine de laine brodés, tous deux garnis de franges.

 

 SCENE MATINALE

Le rouet

 

 

Lous brès

et bien sûr, une dentellièe est là

La dentellière

 

 LES COUVRE CHEFS

 

 

De très beaux livres étaient présentés sur la vie d'autrefis, dont celui ci-dessous, que je me suis offert :

SAINT VERAN AOUT 2011 010

un autre sur la dentelles aux fuseaux :

SAINT VERAN AOUT 2011 028

 SAINT VERAN AOUT 2011 009Ce dernier livre ne fait pas encore partie de ma bibliothèque, mais il faudra bien que je me le procure également.

Je l'ai parcouru et j'en ai retenu quelques passages :

Dans les Hautes-Alpes, nous retrouvons trois costumes bien distincts. les Deux costumes du Sud du département (Gapençais et Embrunais) qui s'apparentent à ceux de Provence, tandis que le Costume du Nord (Briançonnais et Queyras), zone alpine frontalière avec l'Italie est typique de la haute montagne. Mais je reviendrai vers vous dans un autre message qui traitera du costume des Hautes-Alpes et des textiles utilisés.

Je suis très contente d'être allée voir cette maison du costume d'Abriès, et je déplore qu'on envisage de la fermer. J'espère bien qu'une solution sera trouvée et  qu'elle puisse rester ouverte, au moins l'été.