Suite de notre Visite du 2 octobre : 

Après une pause pique-nique fort sympathique et riche en échanges, rendez-vous est donné à 14 h 30, devant la château de Malijai.

malijai 1

Ce château, construit entre 1635 et 1643, fut acheté en 1766 par la famille Noguier et restauré vers 1770 pour devenir tel qu'il est actuellement. En 1982, il devient propriété de la commune et abrite aujourd'hui la mairie. Il  est construit entre le village et la Bléone. Il est assez imposant par ses façades strictes. D'un  plan rectangulaire, il possède deux tours rondes en éteignoir qui sont recouvertes de tuiles vernissées, ce qui donne à l'ensemble un air de fantaisie.

 

malijai 2

L'intérieur marque un contraste frappant avec l'extérieur et renferme un exceptionnel décor de gypseries, (très fines), de trumeaux et de cartouches de style Louis XV et Louix XVI (classement aux Monuments historiques en 1983). Le château de Malijai est dans cette partie des Alpes provençales, l'un des rares exemples de l'architecture seigneuriale du XVIIIème siècle.

Un parc "à la française"  fut agrandi et clôturé par Adrien Noguier en 1840. Il renferme de nombreuses essences végétales.

Dans l'entrée, se trouve une maquette du château :

 

malijai 3

Petit historique :

1635 : à cette époque, la maison seigneuriale qui se trouve sur les hauteurs de St Bonnet est toute rompue, Melchior de Mazargues, Seigneur de Malijai, fait construire un château dans un endroit plus commode.

1771 : Louis Maximilien Toussaint Noguier fait restaurer le château qui devient celui que l'on peut admirer aujourd'hui.

A la Révolution : le château échappe à la destruction car il n'est pas bâti en terre noble, mais il subit de nombreux vols.

1815 : dans la nuit du 4 au 5 mars, Napoléon 1er à son retour de l'Ile d'Elbe passe la nuit dans le château.

1840 : Adrien Noguier agrandit et améliore les jardins.

1923 : la veuve du dernier Noguier, Madame de Parceval vend le château à la Société Alais Forges Camargue qui le transforme en logements pour ses employés.

1982 : La ville de Malijai rachète le château, installe la mairie au rez-de-chaussée, la société HLM aménage les étages en appartements.

 Poursuite de notre visite :

 Les salons du rez-de-chaussée, occupés aujourd'hui par les bureaux de la Mairie, se suivent les uns aux autres séparés par de grandes portes d'époque. Dans chaque salon une cheminée, des trés beaux médaillons au -dessus des portes et les murs sont recouverts de très belles tapisseries tendues

  

Médaillon 2

 

 

 

médaillon 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous apercevez, ci-dessus, Madame BOURVEAU, entrain de nous présenter chaque salon.

Vient ensuite la Salle à manger avec sa fontaine intérieure toute de marbre gris, identique à celui de la cheminée qui se trouve sur l'autre pan de mur.

la salle à manger

 Dans la salle à manger : quelques pièces dans une vitrine pour rappeler le passage de Napoléon à MALIJAI: Echappé de l'Ile d'Elbe, après avoir déjoué la surveillance des flottes anglaise et française, Napoléon 1er débarqua à Golfe-Juan le 1er mars 1815  bien décidé à reconquérir son trône. Remontant la route des Alpes par Castellane, Brrêe et Digne, il arriva à Malijai le 4 mars vers 20 Heures. l'Empereur, monté sur un cheval blanc, salua les habitants massés le long de la "Grand rue"" et sur la place. Après avoir été accueilli par Jean-Baptiste HUGUES, Maire de la commune, il fut hébergé en son château par Edouard Noguier. Il attendit anxieux des nouvelles de Sisteron dont la citadelle constituait la clé du Dauphiné. Finalement le général Cambronne étant parvenu à occuper sans difrficulté la ville, rassurés, Napoléon et sa troupe quittèrent Malijai le 5 mars à 6 heures du matin.

 malijai 4

Ci-dessous Bureau de Madame le Maire :

  

 Bureau de Madame le Maire

 Trés beau médaillon et un gros bouquet sur la table de travail le rappelant :

  

médaillon 3

Un mobilier qui n'est pas d'époque, mais non moins intéressant, même s'il a été rapporté :

malijai 18

malijai 22

On remercie notre hôte d'avoir bien voulu nous recevoir en ce dimanche après-midi ainsi que notre guide qui n'a pas été avare d'explications.

 

malijai 23

Merci à l'Association Histoire et Patrimoine peyruisiens pour cette journée découverte à la fois culturelle et très agréable.