Bien le bonsoir à tous, et bien oui, certains doivent le penser, mais c'est la vérité, en ce moment, je me promène beaucoup.

 Aujourd'hui c'était une sortie avec l'Association du Patrimoine de Château-Arnoux/Saint-Auban. Direction Sainte-Croix-du-Verdon. Nous nous y sommes rendus en car, à l'invitation de l'Association Culture, Loisirs et Patrimoine de ce village.

Sainte-Croix du Verdon est construit sur un promontoire rocheux qui offre un magnifique belvédère dominant le lac, retenue de Sainte-Croix-Fontaine l'Evêque mise en eau en 1973, suite à la construction du barrage sur le Verdon par EDF.

1

Ce magnifique plan d'eau d'une superficie de 2 200 hectares, long de 12 km et large de 2 km est le paradis des amateurs de sports nautiques. Ce matin le ciel était un peu brumeux.

Mais en fait notre déplacement n'était pas tant pour voir le lac, que la plupart d'entre nous connaissaient déjà, mais surtout pour une rencontre avec des anciens avec qui nous allions parler de l'histoire locale, du patrimoine caché ou disparu, des :

 

"Souvenirs d'une vie dans la Vallée perdue"

 

... Sainte-Croix du Verdon !!! Magnifique plan d'eau artificiel aux portes des Gorges du Verdon célèbres dans le monde entier, attrait incontesté d'un tourisme toujours plus intensif d'année en année. Veritable perle de cette région de Provence, propulsée par ses sites dans un monde moderne où tout est à voir et à découvrir et qui la classe forcément, pour les visiteurs, sur un pied d'égalité avec les sites touristiques à visiter dans la France, l'Europe et peut-être le Monde.

Oui, c'est indéniable, c'est beau !

Mais qui se souvient de l'autre beauté, celle d'avant ... Avant les années 1970, où elle fut engloutie par ce linceul liquide. Cette vallée fertile, verdoyante, dorée ou multicolore selon les saisons, vivante de toutes ses fermes, vivante du village voisin, arrosée par cette rivière célèbre ajourd'hui, mais oh ! combien familière et bienfaisante à ses riverains. Ses colères soudaines et souvent brutales, ne pouvaient en aucun cas faire oublier son murmure berceur, sa couleur inimitable et sa chanson mélodieuse...

Cette vie d'avant, c'est ce que nous ont raconté aujourd'hui des anciens de la vallée qui nous ont cordialement reçus, entre autres, pour ne pas les nommer Julie JAENICHEN et Yvone FLACHET. Julie, on l'appelle Lili dans le village. Elle est née à Sainte-Croix en 1929 dans la ferme familiale qui a été rasée et engloutie par les eaux du lac.

La présentation que je viens de vous faire, n'est pas de moi, mais ce sont les paroles de Lili que j'ai relevées dans le livre qu'elle a écrit. Tout ce qu'elle nous a raconté aujourd'hui, on le retrouve dans son ouvrage.

Elle nous a parlé de sa ferme, du cochon, de sa scolarité dans l'école du village - où nous étions et où se trouve aujourd'hui un petit musée de photos pour ne pas oublier justement  cette vie dans la vallée avant le lac .... de sa vie aux champs des moutons et de l'élevage, des fêtes dans les villages puis des "préparatifs, la défense et la fin" ce sont ses mots, les années de préparation du barrage pendant lesquelles "chacun a cherché sa façon d'envisager l'avenir".

... je reprends ses phrases :

..."A partir de 1970 et jusqu'à la mise en eau en début 73, la vallée peu à peu désertée par ses habitants, fut livrée à l'envahisseur ... Camions et bulldozers menèrent un ballet infernal et la terre meurtrie et dépouillée, pleurait ses arbres et ses maisons, son village et son église... vision d'apocalypse où les vents tourbillonnants emportaient des nuages de poussière sur une terre rouge et dévastée d'une nudité funèbre ..".... Je vous donne juste un petit aperçu des paroles et du ressenti de Lilie qui a achevé d'écrire sa brochure le 22 juin 2003. De même Yvonne nous a dit qu'elle revoie toujours sa maison.....

Des personnes très attachantes qui nous ont donnés la larme à l'oeil .

Lili nous a dit qu'elle avait mis beaucoup de temps avant de pourvoir revenir à Sainte-Croix, mais aujourd'hui elle a retrouvé sa sérénité, si je puis dire, à travers l'écriture qui a été sa thérapie. Elle a écrit également de trés beaux poèmes, qu'elle connait parcoeur et nous en a récité quelques uns au cours de cette journée. Après beaucoup de réticenses, elle a adhéré à l'association pour sauvegarder la mémoire des siens et pouvoir parler aux autres : enfants, touristes .... et leur dire tout ce qu'il y a eu au fond du lac .......

Merci beaucoup à Lili, à Yvonne et à l'Association Cultures, Loisirs et Patrimoine pour ces moments de partage.

Après avoir entendu Lili et Yvonne aujourd'hui, je pense qu'à présent nous ne pourrons plus regarder une retenue d'eau aussi belle soit-êlle sans avoir une pensée pour Lili et, à travers elle, pour tout ce qu'elle a engloutie.... Cela a été de même pour la retenue de Serre-Ponçon. 

A présent voici les photos de cette journée.

Dès notre arrivée, nous avons a été accueillis avec un rafraîchissement sur la place de la mairie.

 

acceuil

C'est ensuite que nous avons fait la connaissance de nos hôtes ci-dessous :

notre guide

Lili à gauche et Yvonne à droite

 Lili et Yvonne

 

Après ces échanges et la présentation d'un film, nous nous sommes rendus dans l'école pour voir les photos d'avant :

musée photos

 

 

 musee 2

témoins d'une vie passée

Ci-dessous la maison de Lili, "la bastide engloutie" :

6

 

et un des poèmes qu'elle nous a récités :

5

 Dans cette exposition "Mémoire de la Vallée", on y retrouve la démollition des fermes et du village..... des vues de la sources de "Fontaine l'Evêque" et des ponts de cette vallée du Verdon maintenant noyés par le lac.

17

 

Puis est arrivée l'heure du déjeuner que nous avons pris dans un restaurant avec vue magnifique sur le lac.

 

.déjeuner

 un menu sympas et bien présenté :

RESTO

 

Après le repas, visite du village : 

18

19

20

 

21

2829

 

30

 

 le clocher et le four à pain

 

 les ruelles du village

 

Nous avons passé une excellente journée. Je vous invite dès le printemps prochain à venir découvrir notre Belle Provence et ses petits villages tous plus beaux les uns que les autres. Encore faut-il prendre le temps d'y pénétrer à l'intérieur pour y découvrir leur histoire et leurs petits recoins cachés .......!!!

BON DIMANCHE A TOUS !

 

Saint-Croix

 

 

Les fascicules écrits par Lili sont édités et publiés par l'Association "Cultures, Loisirs et Patrimoine à Sainte-Croix du Verdon"'.  Leur vente se fait au profit de la dite Association selon la volonté de son auteur.

Vous pouvez vous les procurer à la Mairie - Place du 14 juillet - 04500 SAINTE-CROIX DU VERDON