Bonjour à vous toutes et à vous tous. Après mon Expo de dimanche dernier, 4 septembre, C'est avec un grand plaisir que je viens vous relater ma journée d'hier, 11 septembre, qui a été aussi fatiguante mais ô combien enrichissante et agréable.

Me voilà donc partie, à 7 h 00 du matin de la maison, avec ma fille qui, à cette occasion, nous a servies de chauffeur. Direction Manosque - Local de l'Association du Rode OSCO MANOSCO pour y rejoindre quatre de mes copines du Rode (tirées à quatre épingles)- deux voitures - Direction PERNES LES FONTAINES pour la Fête du Costume où nous allons présenter nos costumes des "Basses-Alpes".

Pernes les Fontaines est une petite ville du Vaucluse, une ville à la Campagne, située entre L'ISLE SUR SORGUE et CARPENTRAS, que l'on appelle "Perle du Comtat" et d'après le peu que que nous avons eu le temps d'en découvrir, je pense qu'elle porte bien ce nom. C'est une ville d'eau, célèbre pour ses 40 fontaines.

Une des fontaines et les Halles

Pour commencer, ci-dessous, quelques photos de Pernes que j'ai prises pour vous planter le décor.

 

 Pernes les Fontaines

 

 Nous avons rencontré le Maire "Lou conse de Perno-li-Font", Monsieur Pierre GABERT. Ce Monsieur fort sympathique, après le repas, nous a fait visiter la Mairie -Admirez un peu cette Salle des Mariages et la Seconde Salle dont les murs sont entièrement recouverts de cuir frappé. Une Merveille.....

 

 SALLE DES MARIAGES

 DEUXIEME SALLE DE LA MARIE

 


Après cette visite, il nous a fait descendre voir les caves de sa Mairie ........vous avez bien lu, nous sommes descendues dans les caves mais quelles caves !! des caves voûtées magnifiques, dans lesquelles a été fait "le Musée du Cycle Comtadin". Jugez par vous même.

 Musée du Cycle comtadin

 

Je vous disais donc que nous avons fait  bonne route (1 H 1/2 de Manosque), En arrivant nous avons été accueillies sur le Parking Frédéric Mistral par une hôtesse en costume qui nous a dirigées vers le point d'acceuil où une collation de bienvenue nous a été offerte dans un petit jardin situé à côté du Musée du Costume Nous avons été invitées à le visiter en attendant l'heure de la présentation des costumes qui devait commençer à 11 H 00 dans le jardin de la Mairie. C'est "La maison du Costume Comtadin", qui contient des pièces magnifiques.  On y retrouve les comtadines du XVIIIème et XIXème siècles. Si bien, que j'ai craqué et j'ai acheté le livre de présentation de ce musée.

Je vous invite fortement à pousser la porte de cette maison du costume si vous passez par là mais pour donner un avant goût. Voyez donc la vidéo dans un message un peu plus haut

 

 

Les groupes, les uns après les autres, arrivent : le groupe de Bédarieux (languedoc), Mode et Traditions de Trets ... Nous découvrons des costumes de plusieurs époques (Les dames d'Aix)  :

1

 

costume 1

 Et surprise, qui vois-je en face de moi, ma jeune amie Valérie que vous retrouvez dans mes liens à "l'atelier de Courdarello". C'est une "chato" de Provence amoureuse de son pays. Elle a fait le voyage de Paris pour venir présenter, en solo,  son costume confectionné entièrement de ses mains. 

Valérie 

  

Onze heures : jardin de la Mairie, c'est le grand moment. Une quinzaine de groupes sont représentés. Chacun est informé de son ordre de passage. Le Rode Osco Manosco est le seul groupe représentant les "Basses Alpes" et nos amis et voisins : "La Taiole" de Tallard, représentant les "Hautes Alpes".

Et là, l'objectif de mon appareil photo a "chauffé" : 260 photos. 

Je ne pourrai pas toutes vous les montrer, mais en voici quelques unes. Je ne vous cache pas que pour moi c'était une première. J'ai été très heureuse d'être aux côtés de mes amies du Rode pour présenter mon costume de paysanne des "Basses-Alpes" . Je suis passée aux côtés de Brigitte et Myriam. Nous avions toutes les trois un costume de paysanne.

Défilé du Rode

En costume de paysanne

  Puis est venu le tour de Marguerite avec son costume d'artisane :

une artisane

et enfin Janino qui avait revêtu son très beau costume de bastidane, la propriétaire du mas.

une bastidane

 Un beau cotillon rouge authentique. et cest Janino, bien sûr, et tant que "Cabiscole" qui a fait la présentation de nos costumes. Sur la photo ci-dessous, vous avez un aperçu du fond de scène.

 

LE RODE

 

Nos amis de la Taïole de Tallard (Haute-Alpes) nous précédaient. La complicité de nos deux groupes a été remarquée par la présentatrice (à droite de la photo ci-dessus) qui n'est autre qu'Elise MICHEL, que vous retrouvez dans la video sur la présentation du Costume Comtadin. (Elle porte le prénom de ma grand-mère : peut-être un signe!!!!) En attendant un grand merci à Elise pour sa transmission. 

 la taîole de Tallard

 

Ci-dessous notre gavote relève ses jupes pour faire voir ses jupons.

la robe du dimanche

 Ci-dessous, regardez les galoches de cette jeune personne, ainsi que son clavier auquel est entrelacé un chapelet. ce costume est celui que portait sa grand-mère dans le Queyras.

 le costume haut alpin

tallard

Regardez cette jolie coiffe ci-dessus et le détail des petits plis de cette robe, notamment aux manches. Bien que noire, elle est très élégante. A droite le Président avec ses chaussettes tricotées main et son grand chapeau. Un coucou en passant à nos amis de la Taîole à qui je vais envoyer les photos.

Sur les planches on retrouve Valérie, une charmante bouquetière ne trouvez-vous pas ?  Je peux dire à sa maman Renée qu'elle a été très applaudie. Bravo Valérie !

 Valérie en bouquetière

 En ce moment Valérie est en panne d'ordi. J'espère qu'elle pourra très rapidement s'en procurer un autre afin que nous puissions à nouveau communiquer. Cela m'a fait un grand plaisir de te revoir Valérie !

 Ci-dessus je vous ai mis le clip de ce défilé, mais celui-ci allant très vite et n'étant qu'un aperçu des nombreuses toilettes. je vais essayer de vous charger ci-dessous quelques très beaux costumes :

Robe rouge 1

.robe rouge 2

Vous conviendrez avec moi que cette tenue est exceptionnelle (jupon en boutis entièrement fait main peut-être par "une aiguille d'or" ? car je me suis laissée dire qu'elle était dans l'assistance. Le fichu et la couqueto sont également très riches.

 Au cours du Défilé, un couple a été particulièrement remarqué, inimitable en costume de révolutionnaire d'époque, chantant l'hymne de La Marseillaise :

(je continue dès que jai une minute. a bientôt)