29 novembre 2009

SCRAPBOOKING : ma deuxième séance de cours

Temps pluvieux cet après-midi sur les Alpes de Haute-Provence, un temps idéal pour faire du scrapbooking. A l'Espace Notre Dame à VOLONNE, avait lieu un marché de Noêl avec de nombreux artisans sans vitrine qui exposaient leur créations et leurs ouvrages, tous plus beaux les uns que les autres, dans tous les domaines.

Il y avait, pour l'occasion, un atelier de Skrap avec l'animatrice avec qui j'avais fais mon premier stage. J'y ai donc passé l'après-midi. A côté du stand se trouvait un jeune photographe qui proposait de faire des photos sur le vif pour cet atelier Skrap. Voici le résultat :

SCRAP_VOLONNE_005

Quen pensez-vous ?

Je dois dire que je commence à prendre goût à cette activité,

elle est plaisante,

et pendant ce temps on décompresse.

Regardez ci-dessous, pendant le cours, les élèves, jeunes et moins jeunes, sont concentrées

et s'appliquent, pourtant beaucoup de gens circulaient autour de nous.

SCRAP_VOLONNE_001

Ci-dessous, une idée de présentation d'un village mise sous cadre en verre.

SCRAP_VOLONNE_003

Posté par Une jarlandine à 19:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

24 novembre 2009

La Colonia Julia Augusta Reiorum Apollinaris : RIEZ

Ce mardi 24 novembre 2009 à 18 H 00

Salle au 1er Etage de la Ferme de Font-Robert à Château-Arnoux

Entrée Côté Jardin :

Fabienne GALLICE,

Directrice du Musée Lapidaire de RIEZ, nous a parlé de :

"RIEZ, une capitale en Haute Provence,

entre Durance, Bléone et Verdon"

bloggif_conference_Riez

Beaucoup de personnes n'ayant pu assister au Colloque international qui s'est tenu récemment dans le 04 en septembre dernier, l'Association du Patrimoine de Château-Arnoux/saint-Auban a jugé opportun de programmer une soirée, une "session de rattrapage" en quelque sorte. Fabienne GALLICE a accepté trés gentiment de venir à notre rencontre. C'est avec un réel plaisir qu'un public, assez nombreux, est venu l'écouter. Cette jeune personne, passionnée, nous a présenté quelques sites archéologiques majeurs en cours de fouilles. Elle a fait le point sur les connaissances nouvelles apportées lors de ce Colloque International.

Pendant plus de deux heures, nous sommes remontés dans le temps. Fabienne GALLICE nous a parlé de RIEZ à l'époque pré-romaine, à l'époque médiévale, en terminant par cette réserve archéologique qu'elle connaît trés bien et qui a été rachetée dans les années 60.

Cette rencontre s'est terminée par une castagnade.

bloggif_castagade

Au cœur du plateau de Valensole, au confluent de trois vallées, Riez est la cité romaine de Haute-Provence par excellence.

La colonie de Reii Apollinarès a été fondée par Auguste au carrefour des routes reliant Aix-en-Provence et Fréjus à toute la Haute-Provence. A l'entrée du village, 4 colonnes de granit se découpent sur un ciel d'azur.
Datées du 1er siècle, elles appartiennent à un temple probablement dédié à Apollon. Dans le baptistère du Vème siècle, de nombreux éléments de statuaire gallo-romaine sont rassemblés. Avec la christianisation, Riez devient le siège d'un évêché important. L'importante basilique paléochrétienne, détruite au XVe siècle est remplacée par la cathédrale actuelle (XVe - XIXe siècles) qui renferme de belles stalles en noyer du XVIIe siècle et de nombreuses toiles d'artistes provençaux, en particulier une Apparition de la Vierge de Michel Serre.
Entourée de remparts au XIVe siècle, Riez conserve plusieurs portes ainsi que sa puissante Tour de l'Horloge. La Grand Rue a gardé son aspect médiéval avec ses maisons à encorbellement et ses façades décorées de gypseries. L'Hôtel de Mazan, avec sa façade en pierre de taille, possède un remarquable escalier avec décor de gypserie daté de 1523. Sur la colline tabulaire qui domine le village, la Chapelle Saint-Maxime (1655) offre un excellent point de vue..

Toute l'assistance a été enchantée de l'intervention de Fabienne GALLICE que l'Association du Patrimoine remercie chaleureusement. Il a été envisagé la possibilité d'une sortie au printemps pour aller visiter sur place l'Hôtel de Mazan. Nous en reparlerons.

Num_riser0001

23 novembre 2009

LE PASTRAGE

Cérémonie de Pastrage

Le solstice d'hiver correspondant naturellement

à la période de l'agnelage,

l'agneau nouveau-né est présenté à la messe de minuit,

le 24 décembre, par les bergers en procession.

Le Pastrage, offrande des bergers

lors de la messe de Minuit,

est l'une des traditions les plus singulières

du "NOUVE Prouvençau".

NOEL EN PROVENCE (entre humour et émotion)

HISTOIRE ET PASTORALE

Le 26 décembre 1844 est créée, au n° 7 de la rue Nau à Marseille, la Pastorale ou le mystère de la naissance de N.S.Jésus-Christ, d'Antoine MAUREL, Miroitier de son état. La pièce, d'un genre nouveau, s'inspire des livrets des crèches parlantes - une tradition disparue - et des saynètes de Noël alors en vogue. Cette Pastorale racontait, d'une manière assez burlesque, la Nativité transposée en Provence, mêlant dialogues et alexandrins et chants de Noël. Devant le succès rencontré, la mode des pastorales se répand si bien qu'on en recense aujourd'hui près de trois cents. Durant la période calendale, de nombreux villages organisent des représentations. Au théâtre de la rue Nau, la pastorale Maurel est au programme depuis sa création. Celle jouée à Saint-Rémi a été écrite en français par Yvan Audouard. L'enregistrement date de 1957. Elle raconte d'une manière poétique l'origine des santons, sans aucun souci de vérité historique, mais avec une saveur inimitalble

Pays de Provence N° 32

Posté par Une jarlandine à 10:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
22 novembre 2009

ROBE D'ANGE POUR CRECHE VIVANTE

Bientôt la nuit de "NOUVE" :

Nuit miraculeuse, avec ses crèches vivantes,

Certaines personnes me contactent pour me demander des conseils sur la confection des costumes,

comme Sandrine des Pyrénées Orientales, ce matin.

Le message précédent, je vous ai montré un caraco chaud pour ma mémé au fagot.

Aujourd'hui je confectionne une nouvelle robe d'ange.

Je vous montre les pièces détachées sur lequelles je travaille depuis hier.

Montage_de_la_jupe

J'ai acheté un genre de coton satiné qui ressemble à une doublure épaisse. je prends une largeur qui correspond à deux hauteurs de l'enfant, ce tissu étant trés léger et glissant, je découpe un morceau identique dans un coton blanc ou un vieux drap qui me sert de doublure. Je fronce les deux morceaux en même temps jusqu'à ce que j'arrive à mon tour de taille. Je découpe une bande de 5 cm qui correspond à mon tour de taille et qui va me servir de ceinture pour maintenir toutes mes fronces. Je pose ma bande à l'envers je la fixe, et je la retourne sur l'envers de la jupe Après avoir faufilé, je pique le tout, ce qui me donne une ceinture de 2 cm 1/2 en laissant une petite fente au dos. Je fais un petit rentré de chaque côté et je pique les bords de la fente.

Je découpe à présent le haut de la robe, comme ci-dessous :

Un devant suivant mes mesures et deux morceaux identiques pour le dos :

d_coupe_de_deux_morceaux_identiques_pour_le_dos

 

      

D_coupe_du_devant

A chaque fois, je découpe un dessus, un dessous en même temps et je les surfile ensemble.

Je découpe deux manches identiques :

D_coupe_de_deux_manches_identiques

J'assemble le tout et je fais un essayage pour voir si je dois faire des pinces supplémentaires sur le corsage et si je dois dois faire un peu plus de rentré sur les côtés. Puis je pique le haut sur la ceinture de ma jupe. La robe est terminée faire l'ourlet au bout des manches, l'ourlet du bas de la jupe. Piquer une dentelle au bas de la doublure en coton qui constitue un jupon.

une_dentelle_sur_la_doublure_en_c_ton_pour_finir_le_jupon

Une_robe_finie

UNE VUE DE LA ROBE FINIE

bloggif_ange

Ce qui donne un beau petit ange pour notre Messe de Noël,

Qu'en pensez-vous ?? Ci-dessus cette crèche étant en extérieur dans une grange ouverte, et la nuit étant trés froide, notre petit ange avait revêtu un gilet de fourrure blanche, un bonnet de laine mohair blanche avec une guirlande brillante cousue autour, des moufles de laine blanche.

bloggif_Anges_pour_No_l

Ci-dessus l'entrée des anges dans l'église à Noël dernier,

notre petit ange a retiré son gilet, enlevé son bonnet de laine

et l'a remplacé par une couronne de plumes.

A vous de jouer, certaines paroisses, comme à Saint-Rémy entre autres, utilisent pour la pastorale des aubes, mais le résultat est loin d'être le même. Il en est de même pour les ailes, on peut les faire en carton, mais j'ai trouvé des ailes en plumes à Maisons du Monde elles sont fixées avec un élastic autour des épaules.

C'est l'ange "Bouffaréou"

qui raconte les nombreux miracles auxquels il assiste

lors de cette nuit extraordinaire.

Trois anges sont venus ce soir

Trois anges sont venus ce soir

M'apporter de bien belles choses

L'un d'eux avait un encensoir

L'autre avait un chapeau de roses

Et le troisième avait en mains

Une robe toute fleurie

De perles d'or et de jasmin

Comme en a Madame Marie

Noël, Noël, nous venons du ciel

T'apporter ce que tu désires

Car le Bon Dieu au fond du ciel bleu

Est chagrin lorsque tu soupires

Veux-tu le bel encensoir d'or

Ou la rose éclose en couronne

Veux-tu la robe ou bien encore

Un collier où l'argent fleuronne

Veux-tu des fruits du Paradis

Ou du blé des célestes granges

Où comme les bergers jadis

Veux-tu voir Jésus dans ses langes

Noël, Noël, retournez au ciel

Mes beaux anges à l'instant même

Dans le ciel bleu, demandez à Dieu

Le bonheur pour celui que j'aime.


Augusta HOLMÈS


21 novembre 2009

LES SANTONS DE PROVENCE

Les santons de Provence
(Patrick Jaymes-Paul Glaeser)

   CD "Super Noêl"

   
Les santons de Provence
Ont dans le coeur le soleil
Un petit morceau de France
Entre la mer et le ciel
Les santons de Provence
Posés autour de la Crèche
Ont des couleurs d'innocence
Rose aux joues et peau de pêche

Bergers tombés à genoux
Portant de jolis agneaux
Voyageur d'un peu partout
Rois mages des pays chauds
Ils sont tous venus prier
Cet enfant à demi-nu
Et leur âme lui apporter
En cadeau de bienvenu

Les santons de Provence
C'est un parfum de Noël
Un théâtre d'espérance
Qui rend la fête plus belle

Près du boeuf, de l'âne gris
Se tient la Vierge Marie
Et dans la nuit éternelle
Passe une ange Gabriel
Des chansons et des cantiques
Montent de ce paysage
Rendant vivants et magiques
Tous ces petits personnages

Les santons de Provence
Ont dans le coeur le soleil
Un petit morceau de France
Entre la mer et le ciel
Les santons de Provence
Posés autour de la Crèche
Ont des couleurs d'innocence
Rose aux joues et peau de pêche

Les santons de Procence
C'est un parfum de Noël
Un théâtre d'espérance
Qui rend la fête plus belle

Posté par Une jarlandine à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2009

Nouve en Prouvenco

Le blé de la Sainte Barbe - Le "Cacho Fio" - Le "Gros soupa" - Les "Treize desserts"

Page_1  Page_2

Posté par Une jarlandine à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Bulletin semestriel n°3

Automne 2009

A télécharger Page_1  Page_2  Page_3  Page_4

Les crèches de Noël

Origine du mot crèche : A télécharger Page_1

Les Crèches napolitaines et le message des Santons de Provence.... A télécharger Page_2

Les Pastorales et le Pastrage Page_3

Posté par Une jarlandine à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 novembre 2009

Préparation de la Crèche vivante

Nous allons rentrer dans le temps de l'Avent, le moment est venu de préparer "NOUVE" avec ses traditions. Je vous ai déjà parlé de la crèche avec les santons, mais chez nous en Provence, pour la Messe de Noël, dans de nombreux endroits, nous préparons aussi une crèche vivante avec les enfants, ce qui représente un énorme travail, mais quelle joie de participer à cette célébration qui revêt un éclat particulier.

Le plus dur est de motiver les parents et de trouver un nombre d'enfants assez conséquent pour animer cette messe de Noël qui est célébrée spécialement pour eux le 24 décembre à 18 H 00. Depuis huit ans déjà, je m'atèle à cette tâche, les volontaires ne se bousculent pas au portillon. J'ai donc commencé à inscrire les enfants qui seront présents à cette messe et j'ai ressorti les costumes de leur housse afin de faire des essayages, pour les retouches à faire et voir s'il faut en confectionner de nouveaux. Car chaque année, si les personnages principaux de la crèche ne changent pas, j'essaie de présenter quelques nouveaux personnages aux fidèles : une fileuse, une dentellière, et cette année j'ai prévu au tableau :

-  "La Bouscatiero" : la femme au fagot.

Mais il me manquait un caraco pour cette petite mémé, j'y ai consacré deux après-midi. Je vous présente le résultat. Je tiens à préciser, que ce n'est pas Carnaval, tout comme le font les santonniers, j'essaie d'effectuer ces costumes dans la pure tradition provençale, et de la façon la plus authentique possible.

Vous remarquerez la découpe du caraco au dos avec la couture des épaules sur l'arrière. la basque plissée sur le bas du caraco et le col semblable, la doublure de coton imprimé d'un semis de petites fleurs.

Une petite fille m'a fait part de son désir de faire l'ange. Dimanche sur le marché j'ai eu la chance de trouver un morceau de tissu que convenait pour cette robe d'ange. Demain, je vais donc entreprendre la confection d'une nouvelle robe d'ange. (J'en suis à ma troisième) !

CARACO_LAINE_CHAUD_A_MANCHES

caraco_vue_de_devant

A SUIVRE !!!!!!Doublure_int_rieure